Un crédit d'impôt pour les jeunes débutants | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Patrimoine

Un crédit d'impôt pour les jeunes débutants

Samedi 02 Mai 2009 à 14:45

Les jeunes débutants dans certains métiers, en manque de main d'oeuvre, peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt qui, pour les non imposables, revêt la forme d'une prime.

Les conditions

Cette disposition concerne les jeunes de moins de 26 ans qui ont débuté, entre le 1er juillet 2005 et le 31 décembre 2007, un métier connaissant des difficultés de recrutement, et qui l'ont exercé pendant au moins 6 mois consécutifs.
Pour pouvoir y prétendre, le montant global des revenus annuels du foyer fiscal ne doit pas dépasser 25 000 € pour les personnes seules, 50 000 € pour les personnes mariées ou liées par un Pacs (majorés de 4 276 € pour chaque demi-part supplémentaire). Ils bénéficient d'un crédit d'impôt :

- de 1 500 € si leur rémunération est comprise entre 2 970 € et 10 060 € pendant les 6 premiers mois ;
- au-delà, cette prime est égale à 75% de la différence entre 12 060 € et le montant de la rémunération versée, sans pouvoir être inférieure à 25 €. Par exemple, avec des revenus sur 6 mois de 10 080 €, le calcul s'effectue ainsi : 12 060 € - 10 080 € x 75% = 1 485 €.


Pour en bénéficier, il faut demander une attestation à son employeur.
Les jeunes conservant cet emploi moins de 6 mois, ainsi que ceux touchant un salaire mensuel inférieur à 495 € ou supérieur à 2 010 €, ne sont pas concernés.


Les métiers concernés

La liste des métiers ouvrant droit à cette prime, fixée par secteur professionnel, est la suivante :

- Agriculture : maraîchers, jardiniers, viticulteurs ;
- BTP
: ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction, ouvriers qualifiés du gros oeuvre du bâtiment, techniciens du bâtiment et des travaux publics ;
- Mécanique
: ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal et techniciens ou agents de maîtrise des industries mécaniques ;
- Commerce
: caissiers et employés de libre-service ;
- Hôtellerie, restauration et alimentation
: bouchers, charcutiers, boulangers, cuisiniers, employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie.


Pour les non-imposables, c'est une prime

Conséquence des petits salaires du début, beaucoup de jeunes salariés ne seront pas imposables. Le dispositif prévoit donc qu'ils perçoivent eux aussi les 1 500 €, directement par versement bancaire. Il faut néanmoins penser à se rendre à son service des impôts pour remplir un formulaire.

Bon à savoir

Le crédit d'impôt est accordé au titre de l'année au cours de laquelle s'achève la période de 6 mois.
Ce crédit d'impôt est supprimé à partir de l'imposition des revenus 2009 (impôt payable en 2010).
Pour la déclaration des revenus 2008, seuls les jeunes qui ont débuté leur activité entre le 2 juillet et le 31 décembre 2007 peuvent éventuellement en bénéficier.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Les indemnités journalières à...
Article Suivant :
Déclaration fiscale des revenus...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Patrimoine' »




Mots-clés : Emploi   Prime   Cra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?