Zoom sur une valeur: Pierre et Vacances | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Interviews - Conseils

Zoom sur une valeur: Pierre et Vacances

Vendredi 27 Mai 2011 à 14:43
Zoom sur une valeur: Pierre et Vacances

Comme chaque jour, retrouvez le point de vue d’un analyste financier. Aujourd’hui, zoom sur la valeur Pierre et Vacances avec Laurent Vallée de Portzamparc.

Le groupe Pierre & Vacances Center Parcs tenait Jeudi sa réunion semestrielle. La perte opérationnelle courante se creuse à -83,4 millions d’euros sous l’effet de coûts additionnels liés à la mise en œuvre du plan de transformation à 3 ans et d'éléments exceptionnels. Nous révisons en baisse NOS prévisions 2011 et 2012. La branche Tourisme dégage une perte de 95,5 millions d’euros (contre 84,6 millions d’euros l'an passé) dont-66 millions d’euros pour Pierre & Vacances Europe (-52,1 millions d’euros l’an passé) et -29,5 millions d’euros pour Center Parcs Europe (-32.6 millions d’euros l’an passé). La stabilité globale du chiffre d’affaires Tourisme se traduit par un creusement de la perte de l’ordre de 6 millions d’euros (inflation des loyers et des charges de fonctionnement). Au-delà de ce phénomène habituel, le groupe a dû supporter un certain nombre d’éléments plus ou moins exceptionnels dont les principaux sont une charge de près de 4 millions d’euros sur un litige perdu face à Vinci sur le retard d'ouverture du Center Parcs de l'Ailette en 2007 et des surcoûts informatiques dans le cadre du plan de transformation. Dans ces conditions, malgré l’amélioration des résultats du Center Parcs de Moselle (+3 millions d’euros soit équilibre comme escompté) et la baisse de 2 millions d’euros des charges de loyers, la perte de la branche Tourisme se creuse de 10 millions d’euros.

De son côté la branche Immobilier ne comble pas ce retard malgré une forte progression de son chiffre d’affaires (212,9 millions d’euros, +41%). La marge opérationnelle du programme majeur du premier semestre, la rénovation d'une partie des cottages des deux Center Parcs français historiques rachetés à Eurosic en 2010 (100 millions d’euros de contribution au chiffre d’affaires soit environ 50% du pôle), est en effet de l’ordre de 6% contre 10% ou plus sur la rénovation habituellement (coût du partenariat avec Eurosic). La bonne nouvelle de cette réunion est venue des réservations pour l’été qui confirment leur bonne orientation comme indiqué lors de la publication du chiffre d’affaires du premier semestre. Chez Pierre & Vacances Europe, elles sont en avance sur l'avant-saison (meilleur taux d’occupation + effet Prix Moyen de Vente : +1/2%) et en léger retrait sur le cœur de saison mais cette situation résulte d'une politique de réservation précoce moins agressive que l'an passé (le groupe privilégie ses prix moyens de ventes sur cette période qui finit toujours par se remplir).

Nous pensons que le flux de nouvelles est en passe de devenir plus favorable (croissance du Tourisme au second semestre, concrétisation progressive du plan d’économies). Nous maintenons notre opinion (Renforcer) avec un cours revu de 70 euros à 60 euros.

Pierre & Vacances est le 1er exploitant européen de résidences et de villages touristiques.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ANOVO : une année de transition
Article Suivant :
Zoom sur une valeur : Encres Dupuit

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 



Mots-clés : Euros   Immobilier   Inflation   Zoom   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Eurosic   VINCI   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?