Prix agricoles : flambée des cours du sucre, du café et du blé | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Interviews

Prix agricoles : flambée des cours du sucre, du café et du blé

Jeudi 23 Déc 2010 à 16:15
Prix agricoles : flambée des cours du sucre, du café et du blé

Un peu de sucre dans votre café ? En 2010, les matières agricoles ont connu des plus hauts historiques et la tendance ne semble pas faiblir. En effet, les cours du sucre, du café, du coton, du blé, du maïs, du colza, mais aussi du riz, du soja et du caoutchouc ont atteint des niveaux records sur l’année. Et cette progression s’est même emballée sur le mois de décembre.

Des niveaux historiques. Le prix du coton a plus que doublé depuis janvier et enregistre sa plus forte hausse depuis 1973. De même, le sucre a battu son plus haut depuis vingt-neuf ans. Le café est au plus haut depuis treize ans et le blé a cru de 70% depuis le début de l’année. Les deniers chiffres de l’Insee souligne que les prix agricoles à la production ont augmenté de 17,7% en novembre et de 05% sur un an. Quant aux prix des céréales, son ascension s’est ralentit au mois de novembre avec une hausse de 1,8%, mais reste tendu sur l’année avec une croissance de 71,5%. Rappelons que les prix des céréales s’étaient envolés ces derniers mois suite à l’embargo sur les exportations de céréales russes.

Le temps dans tous ses états. Le facteur principal de ce rallye sur les matières agricoles est évidemment la météo. En effet, en raison de la sécheresse de l’été dernier, la Russie, qui est le premier producteur de céréales, a réduit ses prévisions de production de 30%. Il faut ajouter à cela le phénomène climatique Niña, selon lequel les variations de l’océan pacifique entrainent des fortes pluies en Asie du Sud et en Australie ainsi que des périodes arides en Amérique du Sud. L’Inde et le Pakistan ont également connu de fortes pluies, abîmant les récoltes. Néanmoins, les conditions météorologiques ne sont pas les seules responsables de cette envolée. La production agricole est insuffisante face à une demande mondiale qui ne cesse de croître, portée notamment par la Chine.

L.M.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
"Nous parions sur les bancaires",...
Article Suivant :
Flambée du pétrole : bonne ou...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Coton   Cours du sucre   Prix du coton   Cafa  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?