Ouverture de l'hôpital Sud-Francilien : Valls exprime son "inquiétude" | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Patrimoine

Ouverture de l'hôpital Sud-Francilien : Valls exprime son "inquiétude"

Vendredi 07 Oct 2011 à 19:23

Manuel Valls, député-maire (PS) et président du conseil de surveillance de l'hôpital sud-Francilien, a exprimé sa "très grande inquiètude" lors d'une conférence de presse à Courcouronnes (Essonne) vendredi, sur l'ouverture de l'hôpital prévu le 23 janvier prochain.

Un emménagement annoncé par Carlos Da Silva, vice-président (PS) du Conseil Général de l'Essonne et président de la commission administrative paritaire locale du Centre hospitalier Sud-Francilien (CHSF).

L'ouverture de cet hôpital, construit avec un partenariat public-privé, entre le CHSF et Héveil, une filiale d'Eiffage, regroupera sept établissements hospitaliers du département, sur un site unique, à cheval entre Evry et Corbeil-Essonnes.

La date d'ouverture du 23 janvier est "assez irréaliste", a estimé Carlos Da silva dans le hall d'entrée de l'hôpital Louise-Michel d'Evry-Courcouronnes.

Manuel Valls a évoqué une "très longue bataille engagée" dans laquelle la "sortie du Partenariat public-privé est essentielle".

"Il faut qu'il (l'hôpital) ouvre mais dans des conditions satisfaisantes", a souligné Manuel Valls.

Depuis le 21 septembre, une partie du personnel s'est mis en grève illimitée et demande le retrait "des deux millions d'euros d'économies imposées à l'établissement par Claude Evin, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS)".

Un bail emphytéotique hospitalier lie les deux partenaires : le CHSF doit verser un loyer de 40 millions d'euros par an à Héveil pendant trente ans, avant d'en devenir propriétaire.

Cet établissement de 110.000m2 avec plus de 1.000 lits aurait dû ouvrir en juin dernier. Lors d'une manifestation, le 29 septembre, Catherine Fayet du syndicat Sud-Santé déclarait : "On a déjà payé 18 millions d'euros sur un loyer annuel de 42 millions d'euros, alors qu'on est pas dedans". Elle avait ensuite dénoncé un "gâchis financier" et rappelé qu'il manque "150 postes à l'hôpital pour fonctionner".

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Les murs du plus grand hôtel de...
Article Suivant :
Total va céder les sites de 150...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Patrimoine' »




Mots-clés : Euros   Hopital   Valls   Manuel   Silva   Chsf   Heveil   Evry  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?