Nexity table sur une reprise du marché immobilier en 2010 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Patrimoine

Nexity table sur une reprise du marché immobilier en 2010

Mercredi 25 Fév 2009 à 14:41

Nexity, le principal promoteur immobilier français, table sur une "reprise du marché immobilier attendue pour 2010 après un point bas en 2009", a déclaré son PDG Alain Dinin, mercredi lors d'une conférence de presse.

Pour 2009, Nexity prévoit un chiffre d'affaires "en repli de moins de 10% par rapport à 2008" (2,862 milliards d?euros) et un "objectif de marge opérationnelle 2009 supérieure à 7%" contre 9,2% en 2008 avec une part de marché de 10% dans la promotion de logements.

M. Dinin a estimé le nombre de logements qui seront vendus par les promoteurs en 2009 entre 65.000 et 70.000 contre 79.400 en 2008 et 127.400 en 2007.

L'action Nexity bondissait mercredi à la Bourse de Paris, les investisseurs saluant des résultats annuels, publiés mardi, supérieurs aux attentes.

A 14H00 (13H00 GMT), l'action Nexity s'envolait de 13,17% à 13,32 euros, dans un marché en hausse de 0,90%. La veille, elle avait déjà gagné 9,49%.

"On a mieux résisté à la crise que les autres et on est capable de regarder l'avenir, mais ce n'est pas parce qu'il y a frémissement au cours des deux derniers mois que la crise est finie", a affirmé M. Dinin.

Le PDG de Nexity a indiqué sa volonté de devenir le numéro 1 français dans l'admnistration de biens pour les particuliers et les institutionnels, où il est présent avec les marques Lamy, Saggel, Richardière et Keops, en parvenant à une "rentabilité de 10% en trois ans".

Pour M. Dinin, les 539,6 millions d'euros encaissés le 20 février pour la vente des 23,4% du Crédit Foncier à la Caisse d'Epargne serviront pour 25% au désendettement et à 75% pour le financement des activités et des investissements avec pour ces derniers "un HORIZON de 18 mois".

M. Dinin a toutefois annoncé que Nexity avait renoncé à être candidat à l'achat de la branche administration de biens pour le logement d'Icade (groupe Caisse des Dépôts) en raison notamment du prix demandé.

Nexity, qui a mis en oeuvre en 2008 un plan social pour 190 personnes (dont un tiers de licenciements), ne prévoit pas pour le moment de nouveau plan, notamment chez Keops où les règles de rémunération des commerciaux ont été modifiées, a assuré M. Dinin.

Le nombre total de salariés de Nexity est passé de 6.700 à 6.200, essentiellement par le jeu des départs naturels.

M. Dinin a par ailleurs annoncé la signature "dans les prochaines semaines" d'un partenariat avec un groupe, dont le nom n'a pas été révélé, pour une plus grande industrialisation de la fabrication de maisons avec l'objectif de faire baisser les prix de celles-ci de 15% "sans changer la qualité".

Interrogé sur le fait que Nexity (dont la Caisse d'Epargne détient 39,6% du capital) et le groupe d'administration de biens et de transactions immobilières Foncia (Banque Populaire) ne figureraient pas dans la corbeille de mariage de la prochaine fusion entre ces deux banques, M. Dinin a simplement répondu "ils font ce qu'ils veulent de leur participation".

"Est-ce que demain on travaillera avec les Banques Populaires? je le souhaite", a ajouté le PDG de Nexity.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Nexity table sur une reprise du...
Article Suivant :
USA: crédit d'impôt de 8.000...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Patrimoine' »




Sociétés citées dans cette news : Horizon   Icade   Nexity  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?