L'euro baisse face au dollar, l'aide à l'Irlande ne calme pas l'inquiétude | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Devises

L'euro baisse face au dollar, l'aide à l'Irlande ne calme pas l'inquiétude

Lundi 22 Nov 2010 à 23:06

L'euro a reculé face au dollar lundi, la décision de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) d'attribuer une aide financière à l'Irlande ne calmant pas les craintes d'une contagion de la crise au sein de la zone euro.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,3622 dollar contre 1,3673 dollar vendredi à la même heure. Dans un premier temps après l'annonce irlandaise, la monnaie unique avait grimpé jusqu'à 1,3786 dollar.

L'euro était aussi en baisse face à la devise nippone à 113,45 yens contre 114,11 yens vendredi soir.

Le dollar reculait un peu face au yen à 83,29 yens contre 83,51 yens vendredi soir.

Comme le marché l'avait anticipé, l'Irlande, en grande difficulté budgétaire, a demandé officiellement de l'aide à la communauté internationale. Des experts de l'Union européenne et du Fonds monétaire international mettaient au point lundi les détails d'un vaste plan de sauvetage, qui pourrait atteindre jusqu'à 90 milliards d'euros.

"Le bref rebond de soulagement a tourné court alors que les marchés obligataires européens sont restés sous pression. Si l'annonce en elle-même n'est clairement pas une solution rapide aux craintes européennes, le test-clé va être de savoir à quel point l'activation de l'aide va être souple et efficace", a observé Vassili Serebriakov, de Wells Fargo.

L'annonce a par ailleurs déclenché un fort mécontentement en Irlande, où le gouvernement semblait au bord de l'implosion, les Verts, membres clés de la coalition au pouvoir, appelant à des élections anticipées.

"Le fait de demander un prêt et d'en accepter les termes sont deux choses différentes", et les incertitudes sur ces conditions, tout comme les divisions politiques sur le sujet en Irlande, devraient continuer à garder l'euro sous pression, a prévenu Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Une enveloppe de 90 milliards d'euros constitue un montant proche de celui accordé au printemps à la Grèce. Athènes avait obtenu un prêt de 110 milliards d'euros sur trois ans, étant alors dans l'impossibilité d'emprunter à des taux d'intérêt abordables pour refinancer sa dette.

Les marchés obligataires européens reflétaient les craintes de contagion.

"Il semble que la lune de miel pour les pays périphériques (de l'Union européenne) pourrait être encore plus courte qu'elle ne l'avait été en mai après le plan d'aide à la Grèce, alors que les marchés tournent déjà leur attention autre part, en particulier vers le Portugal et l'Espagne", a avancé Win Thin, de Brown Brothers Harriman.

Vers 22H00 GMT, la devise helvétique progressait face à l'euro à 1,3483 franc suisse pour un euro, mais se stabilisait face au billet vert à 0,9896 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique progressait face à l'euro à 85,34 pence pour un euro, mais baissait face au billet vert à 1,5956 dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,6429 yuans pour un dollar contre 6,6393 yuans vendredi.

                  Cours de lundi    Cours de vendredi

-----------------------------------

        22H00 GMT            22H00 GMT
   EUR/USD       1,3622               1,3673
   EUR/JPY       113,45               114,11
   EUR/CHF       1,3483               1,3567
   EUR/GBP       0,8534               0,8553
   USD/JPY        83,29                83,51
   USD/CHF       0,9896               0,9916
   GBP/USD       1,5956               1,5981

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Irlande: l'inquiétude perdure sur...
Article Suivant :
L'euro en chute, affaibli par la peur...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Devises' »




Mots-clés : Crise   Dollar   Euro   Euros   Fmi   Zone euro  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?