Les semi-conducteurs utilisés pour le mining de crypto annoncent une croissance des crypto-monnaies | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Devises

Les semi-conducteurs utilisés pour le mining de crypto annoncent une croissance des crypto-monnaies

Lundi 17 Sep 2018 à 02:41

La fin d’année 2017 avait été marquée par une hystérie collective pour les devises cryptographiques. Si le Bitcoin, la première crypto-monnaie de l’histoire, a connu une médiatisation sans pareille en raison d’une hausse de 1600% sur l’année, cet abattage médiatique s’est traduit dans les faits par une hausse également de la consommation de semi-conducteurs.

En effet, le Bitcoin et bien d’autres crypto-monnaies ont la particularité d’être émises non par une banque centrale, mais par une frange de la communauté d’utilisateurs appelés mineurs. Pour ce faire, ces derniers utilisent du matériel informatique pouvant supporter l’algorithme de chiffrement de la crypto-devise.

Les cryptonautes amateurs ont investi massivement en ordinateurs, cartes graphiques et matériel spécialisé afin de miner leur propre monnaie pour ensuite la revendre. Depuis lors, le marché des semi-conducteurs et des cartes graphiques a connu une explosion et est devenu un outil d’analyse des performances et perspectives du marché de crypto-monnaies. 

Evolution récente des plus gros ETFs de semi-conducteurs



Avant de se pencher sur les leçons à tirer des cours des semi-conducteurs pour le marché de la crypto-monnaie, faisons le point sur l’évolution de ces cours depuis le rush de l’année dernière.

La valeur ayant enregistré la plus forte progression ces douze derniers mois dans le secteur est Advanced Micro Devices (NASDAQ : AMD), leader mondial des cartes graphiques. Avec une progression de 200% rien que sur les cinq derniers mois et de 166,34% sur les douze derniers mois, AMD jouit tout comme son concurrent NVIDIA du regain d’intérêt des cercles de mineurs. NVIDIA a, quant à elle, connu une progression plus mesurée, mais non moins spectaculaire de 40,50% sur les douze derniers mois.

Derrières ces deux fabricants leaders pouvant être affectés au minage de crypto-monnaies, les valeurs fermant le podium de la forte progression des semi-conducteurs n’interviennent pas dans le secteur de la crypto-monnaie.

Mais il serait important de s’intéresser à un troisième acteur majeur : il s’agit de Bitmain. Spécialiste chinois de l’équipement de minage, Bitmain, au vu de ses bons chiffres de ces deux premiers trimestres, prévoit un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards de dollars contre 2,5 milliards l’année précédente et 300 millions deux ans plus tôt. La société s’est spécialisée dans les équipements supportant le chiffrement SHA256 du Bitcoin.

Une interdépendance avantageuse, mais agaçante

Fin 2017, la création de comptes Bitcoin s'est multipliée. De nombreuses plateformes d’échange (telles que Coinbase, Binance ou Bittrex) étaient submergées par l'afflux de nouveaux utilisateurs et ont du refuser de nombreux clients. Binance reportait alors 250 000 nouveaux utilisateurs par jour.

 

Mais la situation a changé, et les valeurs cryptographiques ont vu leur remarquable progression s’estomper depuis la fin du mois de janvier 2018. Le marché global des crypto-monnaies est retombé à un peu plus de 200 milliards alors que nous mettons ces mots par écrit et après avoir atteint un pic de 821 milliards en début d’année.

Pourtant la bonne santé des entreprises de semi-conducteurs est le signe que  les investisseurs tablent sur un marché à moyen terme tout autant rentable qu’il y a quelques mois.

Loin de détourner l’engagement des investisseur, la contraction du marché est perçue comme une opportunité : elle réduit la compétition et permet aux investisseurs les plus convaincus de miner à faibles intérêts aujourd’hui, en attendant que le marché reprenne son envolée. Pour eux il faut miner les devises en attendant que le monde se rue à nouveau pour acheter bitcoins et autres crypto-monnaies.

L’augmentation disproportionnée des parcs de minage est certainement aussi en partie responsable de la chute des prix car elle diminue la rareté des devises. Plus il y aura de mineurs de bitcoins, moins cher il sera d’acheter bitcoin.

La demande sans cesse croissante en équipement de minage a tant accru la pression sur les fabricants, du fait des exigences de puissance, que certains à l’instar de Nvidia n’hésitent plus à refuser d’honorer les demandes.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse détaillée de la plate-forme...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Devises' »




Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?