GAUSSIN MANUGISTIQUE réduit ses pertes au premier semestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

GAUSSIN MANUGISTIQUE réduit ses pertes au premier semestre

Mercredi 26 Oct 2011 à 08:54

Gaussin Manugistique a fait état de résultats semestriels en amélioration. La perte nette s'est réduite à 2,6 millions d'euros contre une perte de 3,1 millions au 30 juin 2010. Le résultat d'exploitation est déficitaire à hauteur de 2,5 millions, contre un résultat de -2,8 millions un an plus tôt à la faveur d'une baisse des charges d'exploitation. Le chiffre d'affaires de la société spécialisée dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues s'est établi à 1,233 milliard, en repli de 21,8%.

Le premier semestre a été majoritairement consacré au lancement industriel et commercial du programme ATT (Automative Terminal Trailer), ce qui explique le faible niveau de chiffre d'affaires, a indiqué Gaussin.

Selon le groupe, la montée en puissance progressive de la production de l'ATT permettra une forte reprise de la croissance dès le premier semestre 2012. Cette forte croissance attendue aura un impact significatif sur la rentabilité d'exploitation. A fin octobre, le carnet de commandes consolidé s'établit à 3,1 millions d'euros.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Biens d'équipement

L'intérêt marqué par les intervenants pour la société italienne Ansaldo STS, la division système ferroviaire du groupe Finmeccanica, souligne qu'une consolidation de la filière ferroviaire en Europe est envisageable. Elle permettrait aux acteurs de contrer la montée en puissance de la Chine. L'industrie européenne comprend plusieurs opérateurs importants comme Alstom, Siemens, Ansaldo et Talgo. L'acquisition d'Ansaldo STS permettrait à Alstom de créer un géant mondial de la signalisation ferroviaire. Mais le groupe français n'est pas seul sur les rangs. Le Canadien Bombardier serait également intéressé et l'Américain General Electric pourrait aussi être un repreneur potentiel. En attendant, pour gagner des marchés, les initiatives sont de mise. Pour remporter le marché de la très grande vitesse entre Moscou et Saint-Pétersbourg, qui représente plus de 20 MdEUR, Alstom est prêt à faire de grandes concessions. Il accepte de transférer toutes ses dernières technologies et de localiser au maximum sa production en Russie.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
PSA plus pessimiste sur ses objectifs...
Article Suivant :
PRODWARE : acquisition de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Ra  
Sociétés citées dans cette news : General Electric   Siemens   Alstom   GAUSSIN   General Electric  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?