NOVARTIS supprime 2000 emplois malgré des résultats solides | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

NOVARTIS supprime 2000 emplois malgré des résultats solides

Mardi 25 Oct 2011 à 10:59

Novartis a annoncé la suppression de 2 000 emplois en Suisse et aux Etats-Unis pour compenser la baisse des prix de vente des médicaments. Ces suppressions se dérouleront sur une période de 3 à 5 ans. En parallèle, le deuxième laboratoire pharmaceutique européen a annoncé la création de 700 postes « dans les pays à bas coût et autres pays » sans plus de précision. Le plan d'économie inclut la fermeture du site de Nyon dans le canton de Vaud, qui fabrique des produits de santé sans ordonnance (OTC/Over The Counter).

Novartis va également restructurer son site de Bâle. Le géant pharmaceutique veut y fermer un site d'activités chimiques, 760 postes seront supprimés. Le site italien de Torre sera également fermé. L'autre partie du plan de réduction des coûts doit affecter les Etats-Unis.

Le groupe bâlois a d'ores et déjà provisionné une charge de restructuration de 300 millions de dollars au quatrième trimestre.

"Pour renforcer notre avenir, nous avons accéléré le rythme des mesures visant à réduire notre base de coûts au cours des prochaines années. Ces actions sont nécessaires pour fournir des médicaments innovants aux malades", a déclaré le directeur général, Joe Jimenez.

Dans le même communiqué, Novartis se félicite d'avoir réalisé au troisième trimestre, "une excellente performance financière et d'importants progrès dans son pipeline". Le groupe pharmaceutique a publié un bénéfice net hors éléments exceptionnels en hausse de 12% à 3,54 milliards de dollars, ou 1,45 dollar action. Les analystes interrogés par Bloomberg visaient un BPA de 1,44 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 18% à14,8 milliards de dollars.

Novartis prévoit que la croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants devrait se situer en 2011 à un taux à deux chiffres dans le bas de la fourchette.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

Moody's juge que les perspectives du secteur pharmaceutique mondial sont négatives. L'agence de notation tient compte des prochaines expirations de brevets sur des produits phares et d'un portefeuille de développement actuel limité. Elle estime que la croissance des résultats des grands groupes devrait continuer à décliner en 2011. La pression sur les résultats se fera sentir davantage en 2012. Le marché demeure toutefois largement profitable et peu endetté. Les notes de crédit des acteurs de la pharmacie sont donc généralement meilleures que dans d'autres secteurs. En France, suite au scandale du Médiator (commercialisé par Servier), la réglementation va être durcie. Un projet de réforme du médicament a été élaboré, destiné à offrir davantage de transparence sur les liens entre l'industrie pharmaceutique et les experts qui évaluent les médicaments. Certaines dispositions de ce projet sont remises en cause par le LEEM (groupement professionnel des entreprises du médicament), notamment les règles régissant la visite médicale et les conditions plus restrictives d'obtention des autorisations temporaires d'utilisation.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La valeur du jour en Europe - BP...
Article Suivant :
UBS bat le consensus au troisième...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollar   Dollars   Etats unis   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Moody's  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?