BUDGET TELECOM : recul de 8,6% des ventes en 2009 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

BUDGET TELECOM : recul de 8,6% des ventes en 2009

Vendredi 22 Jan 2010 à 09:57

Budget Telecom a affiché sur l'exercice 2009 un chiffre d'affaires en repli de 8,6% à 23,9 millions, dont 6 millions d'euros (-7,4%) au quatrième trimestre. « Ainsi l'arrêt de la dégradation de l'activité initié au troisième trimestre (avec un chiffre d'affaires en baisse de 9% après un second trimestre en recul de près de 18%) marque une nouvelle étape », a souligné l'opérateur télécoms.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires réalisé auprès de la clientèle des résidents étrangers est ressorti à près de 2,4 millions d'euros contre 2,3 millions d'euros sur la même période de 2008.

Sur la clientèle des non technophiles, le chiffre d'affaires a atteint 3,6 millions d'euros, en baisse de 13%.

Concernant ses perspectives, Budget Telecom prévoit de dégager au second semestre des résultats supérieurs à ceux du premier et de démontrer ainsi sa capacité à défendre sa profitabilité dans un ENVIRONNEMENT général difficile.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Opérateurs télécoms

En France, un ensemble d'opérateurs mobiles alternatifs voit le jour, qui offrent des tarifs toujours plus attractifs. Le nouvel opérateur Sim Plus propose un prix de 17 centimes la minute, avec une facturation à la consommation. Il rejoint, sur ce créneau Simyo, Zéro Forfait et Simplicime (ex-Simpleo, qui était lui-même ex-Debitel). L'objectif de ces nouveaux intervenants est de développer une offre grâce à laquelle le client n'a aucune contrainte en termes de période d'engagement et de prix fixe du forfait. Il s'agit également d'éviter l'inconvénient d'une carte prépayée, pour laquelle le crédit de communication est perdu s'il n'est pas consommé. L'illimité est une autre formule proposée par un intervenant comme Virgin Mobile, à travers un forfait comprenant cinq heures de communications et tout le reste (notamment internet et SMS) en illimité. Le marché est donc entré dans un mouvement de segmentation avant l'arrivée d'un autre opérateur mobile, Free, qui a promis de casser les prix. Cela constitue une vraie menace pour les trois opérateurs déjà bien installés, Bouygues Telecom, Orange et SFR.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
CGG VERITAS : succès technologique...
Article Suivant :
LVL MEDICAL : hausse de 15% de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Bouygues telecom   Consommation   Euros   Virgin mobile   Pra  
Sociétés citées dans cette news : Bouygues   Orange   Budget Telecom   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?