BUDGET TELECOM : stabilité du taux de marge opérationnelle | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

BUDGET TELECOM : stabilité du taux de marge opérationnelle

Vendredi 11 Sep 2009 à 09:10

Budget Telecom a réalisé un résultat net de 1,3 million d'euros au premier semestre contre 1,68 million d'euros, un an auparavant. Le taux de marge opérationnelle est restée stable à 17%. La marge brute est restée stable et a représenté plus de 44% du chiffre d'affaires de la période contre 40% au premier semestre 2008. « Cette bonne maîtrise repose sur l'encadrement étroit des achats de minutes et l'intégration réussie des deux acquisitions réalisées en 2008 qui s'est en particulier traduite par un renforcement du pouvoir de négociation du groupe », a explique l'opérateur télécoms.

Déjà publié, le chiffre d'affaires a reculé de 8% à près de 12,07 millions d'euros.

Concernant ses perspectives, l'opérateur restera focalisé au second semestre sur la consolidation de la base clients grand public et le développement des nouveaux canaux de conquête commerciale. Budget Telecom s'attend également à ce que la montée en puissance des nouvelles offres et du réseau de vendeurs indépendant mis en place au cours des derniers mois commencent à prendre leur mesure.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Opérateurs télécoms

D'après une étude réalisée par Bain & Company, les Français vont revoir leur budget télécoms à la baisse. En effet, une personne interrogée sur deux prévoit de réduire prochainement ses dépenses de téléphonie fixe et mobile, d'internet ou de télévision, avec des impacts différents selon les domaines. Ainsi, l'abonnement Internet serait davantage préservé (seuls 4% des personnes pourraient le résilier) que celui du mobile (7% des Français envisagent de le supprimer) ou du téléphone fixe (pour lequel le taux atteint 10%). Avant d'arriver à cette extrémité, les clients cherchent à jouer sur différents leviers, notamment sur le niveau de leurs communications. Un quart des abonnés au téléphone fixe et mobile pourrait réduire leurs appels dans les prochains mois. La même proportion pourrait opter pour un forfait moins coûteux. Selon le cabinet de conseil, les opérateurs peuvent réduire leurs coûts pour anticiper cette tendance. Ils peuvent également fidéliser leurs clients déjà existants.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
AIR FRANCE-KLM va restructurer son...
Article Suivant :
La valeur du jour à Paris - AIR...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Opa  
Sociétés citées dans cette news : Budget Telecom  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?