ALSTOM : contrat de 335 millions d'euros en Tunisie | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

ALSTOM : contrat de 335 millions d'euros en Tunisie

Mardi 01 Jul 2008 à 12:45

Alstom a signé un contrat clé en main d'une valeur de 335 millions d'euros avec la Société Tunisienne d'Electricité et du Gaz, pour la construction d'une centrale électrique à cycle combiné d'une capacité de 400 MW. La centrale sera construite à Ghannouch, située dans le sud du pays, dans la région de Gabes. Un contrat pour le support à l'exploitation et la maintenance de la centrale sur une durée de 12 ans a été également signé, précise le groupe dans un communiqué.

« Ce contrat est l'aboutissement de l'étroite coopération qui existe de longue date entre Alstom et la Société Tunisienne de l'lectricité et du Gaz », a déclaré Philippe Joubert, Vice-Président Exécutif d'Alstom et Président du secteur Power Systems. « C'est un honneur que la STEG ait confié à Alstom la construction de cette centrale électrique, stratégique pour la Tunisie. L'expertise d'Alstom dans les projets clés en main et les technologies respectueuses de l'ENVIRONNEMENT lui permet de répondre aux besoins énergétiques de la région et de soutenir le développement rapide du marché tunisien de l'électricité. »

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

Présent pendant longtemps sur quatre pôles d'activités : Energie (centrales, turbines...), T&D (transmission et distribution d'énergie), Transport (ferroviaire principalement) et Marine (paquebots, ferries), le groupe Alstom a radicalement changé de visage ces dernières années. Alstom semble désormais loin de l'année 2003, où il avait frôlé le dépôt de bilan, après des déboires sur ses turbines électriques et la faillite d'un de ses principaux clients, le croisiériste américain Renaissance. L'activité T&D a été cédée à Areva fin 2003 et les turbines industrielles à Siemens en avril 2004. Le groupe est donc recentré autour de deux activités : l'énergie et le transport. Alstom est présent dans plus de 70 pays et emploie 65 000 collaborateurs.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les points forts de la valeur

- Alstom occupe des positions de leader dans les équipements de génération d'énergie et dans le transport ferroviaire, ces deux branches étant devenues le coeur des activités du groupe. Alstom possède encore un fort potentiel de croissance dans le domaine des services.

- Un tiers des ventes du groupe sont réalisées sur les marchés émergents, en forte croissance.

- La demande en énergie devrait rester soutenue dans les prochaines années.

- La valeur présente un attrait spéculatif. Les marchés s'interrogent sur une fusion potentielle à trois: Areva-Bouygues-Alstom.

Les points faibles de la valeur

-Alstom va devoir adapter son modèle dans le cadre de l'ouverture du rail à la concurrence, aujourd'hui dans le transport de marchandises et demain dans le transports de voyageurs.

-Selon certains analystes, le potentiel de hausse du titre est limité à court terme.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

- Les activités d'Alstom sont directement liées à l'expansion démographique, qui implique une urbanisation croissante nécessitant toujours plus d'infrastructures de production d'énergie et de transport ferroviaire.

- Carnets de commandes et rythme des entrées de commandes sont de bons indicateurs de perspectives.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Biens d'équipement

La profession des équipementiers électriques français, dont le chiffre d'affaires a progressé de 9% l'an passé (à 11,7 milliards d'euros), bénéficie déjà des retombées positives du Grenelle de l'environnement, visant à développer les économies d'énergie et à limiter les émissions de CO2. Cela provient du fait que le secteur réalise environ 40% de son chiffre d'affaires dans le bâtiment, qui génère lui-même 40% des émissions de CO2. Cette tendance ne se limite pas à la France. Hors de NOS frontières, où les adhérents du Gimélec réalisent la majeure partie (61%) de leur activité, les contrats se multiplient. Ainsi, en Suède, la municipalité de Nyk&*#8221;ping a demandé à Schneider Electric la réhabilitation de 123 bâtiments sociaux, pour réaliser 21% d'économies d'énergie, soit 1 million d'euros par an. C'est également la demande des pays émergents qui tire le marché. Si en France la croissance a dépassé 5%, supérieure aux 3 ou 4% des années précédentes, la progression atteint entre 8% et 12% hors de nos frontières et selon les produits.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La valeur du jour à Paris - TF1 : un...
Article Suivant :
ANHEUSER-BUSCH : Inbev confirme son...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Areva   Euros   Fusion   Socia  
Sociétés citées dans cette news : Siemens   Bouygues   Schneider Electric   Areva CI   Alstom   Environnement   Areva   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?