TEXAS INSTRUMENTS : forte baisse des bénéfices | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

TEXAS INSTRUMENTS : forte baisse des bénéfices

Mardi 25 Oct 2011 à 14:06

Le fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments a publié des résultats en nette baisse en raison d'un affaiblissement de la demande et de la correction des stocks. Au troisième trimestre, le groupe a enregistré un recul de 30% de son bénéfice net à 601 millions de dollars, soit 51 cents par action. Hors charges associées à l'acquisition de National Semiconductor, qui a été finalisée ce trimestre, le bénéfice par action s'est élevé à 60 cents. Le consensus FactSet a ainsi été dépassé de 2 cents. Le chiffre d'affaires a baissé de 7% à 3,466 milliards de dollars.

Pour le quatrième trimestre, Texas Instruments vise un bénéfice par action compris entre 28 et 36 cents pour des ventes situées entre 3,26 et 3,54 milliards de dollars. Son bénéfice par action sera impacté négativement à hauteur de 15 cents par les coûts liés à l'acquisition de National Semiconductor. Le consensus est de 54 cents pour le bénéfice par action et de 3,35 milliards de dollars pour les ventes.

Texas Instruments s'attend à ce que sa demande pour pratiquement tous ses produits continue de s'affaiblir au quatrième trimestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Equipementiers télécoms

La course à l'innovation s'intensifie. Ainsi, HTC a récemment proposé deux nouveaux modèles de smartphones («Radar» et «Titan»), qui utilisent la dernière version de l'OS Windows Phone. Le constructeur taîwanais souhaite renforcer son partenariat avec Microsoft pour concevoir des appareils grand public et se distinguer de la concurrence. Il cherche à diversifier son offre avec sept modèles fonctionnant avec Windows Phone et une dizaine avec Android (le système d'exploitation mobile de Google). Quant à Samsung, il a développé son propre système d'exploitation pour mobile, «Bada», afin de réduire sa dépendance à Google. Il a présenté un nouveau smartphone, le «Wave 3», qui fonctionne avec ce système. Cette quête de nouveautés est indispensable pour permettre aux acteurs de maintenir, voire consolider leurs positions dans un secteur en perpétuel mouvement. Un nouvel acteur, donc concurrent potentiel, pourrait émerger prochainement, puisque Panasonic, qui est déjà présent dans la téléphonie mobile au Japon, pourrait se développer sur ce marché en Europe à l'avenir.

=/Semi-conducteurs/=

Les principaux fabricants de semi-conducteurs ne sont pas optimistes pour la seconde partie de l'année 2011. STMicroelectronics anticipe un ralentissement de son activité au troisième trimestre, avec un chiffre d'affaires qui devrait varier entre -5% et +2%. Sa marge brute devrait chuter à 35,5% sur le troisième trimestre, contre 39,2% au troisième trimestre 2010. De même, Texas Instruments a lancé un avertissement sur ses résultats du troisième trimestre, du fait d'un fléchissement de la demande en semi-conducteurs. Selon lui, la demande s'était détériorée sur une large gamme de produits et de marchés. Ces tendances sont confirmées par Gartner, qui a revu à la baisse ses perspectives de croissance du marché mondial des semi-conducteurs. Il table désormais sur une progression de 5,1%, contre 6,2% initialement prévue. En revanche, les acteurs bénéficiant du succès des produits mobiles, tels que Qualcomm et ARM, semblent épargnés.

Electronique

Le succès des tablettes tactiles ne se dément pas. Fin août 2011, l'iPad d'Apple s'était vendu à 30 millions d'exemplaires en un peu plus d'un an à travers le monde. En 2011, les ventes pourraient atteindre 44 millions. Globalement, en dépit de ventes plutôt décevantes au premier trimestre 2011, avec 7,2 millions d'unités (-28% par rapport au dernier trimestre 2010), le cabinet IDC a relevé ses estimations pour 2011. Il prévoit désormais que 53,5 millions de tablettes devraient être commercialisées dans le monde, contre une prévision initiale de 50,4 millions. Les acteurs ne s'y trompent pas et multiplient les lancements dans ce domaine. Durant l'IFA de Berlin, le Salon européen de l'électronique grand public qui a ouvert ses portes début septembre, les tablettes ont dominé les annonces. Sony a dévoilé ses premières tablettes tactiles, la S et la P. Samsung et Toshiba ont présenté de nouveaux modèles. Le constructeur informatique taîwanais Asus investit ce segment avec réussite grâce au positionnement accessible de l'EePad Transformer.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
STMicroelectronics: "prudence" de...
Article Suivant :
NETFLIX : forte déception sur les...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Apple   Dollars   Texas   Ba  
Sociétés citées dans cette news : STMicroelectronics  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?