La valeur du jour en Europe - SCANIA se distingue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour en Europe - SCANIA se distingue

Vendredi 21 Oct 2011 à 16:11

Le titre Scania progresse de 4,44% à 103,40 couronnes suédoises aujourd'hui après la publication de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu. Le constructeur de poids lourd a dévoilé un bénéfice net de 2,34 milliards de couronnes suédoises au troisième trimestre, en hausse de 1,6% sur un an. Ce chiffre est supérieur au consensus Dow Jones, qui s'élevait à 2,16 milliards de couronnes. Les ventes ressortent également plus fortes que prévu, à 21,13 milliards de couronnes là où les analystes anticipaient un chiffre de 20,99 milliards de couronnes.

Le carnet de commandes s'élève à 18,894 unités au troisième trimestre, en hausse de 22% sur un an. Le suédois a toutefois annoncé qu'il allait réduire sa production de 10 à 15% à partir du mois de novembre en raison d'un ralentissement des ventes lié à la crise économique.

« Les problèmes financiers des gouvernements en Europe et aux Etats-Unis ont commencé à affecter l'activité économique et conduisent à des hésitations parmi les clients », a déclaré Scania. Le groupe attend un ralentissement avant tout en Europe, mais aussi au Proche-Orient.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Automobiles - Constructeurs

Les perspectives sont très moroses pour l'automobile mondiale. Moody's estime que l'affaiblissement des fondamentaux macroéconomiques devrait entraîner une diminution de la demande mondiale de véhicules au cours des douze à dix-huit prochains mois. L'agence de notation a donc revu à la baisse ses prévisions de croissance du marché pour 2011 (à 3,5% contre 5% auparavant). Même dans les pays émergents, qui continuent d'offrir de grandes opportunités sur le long-terme, la croissance a ralenti : elle ne s'est élevée qu'à 3,5% en Chine sur les six premiers mois de 2011, contre un bond de 32% en 2010. A une demande atone s'ajoute une autre difficulté pour les constructeurs : la hausse du coût des matières premières. Fin juillet, PSA et Renault prévoyaient un surcoût de respectivement 700 et 600 MEUR pour l'ensemble de l'année 2011. Selon Moody's, les marges des constructeurs pourraient baisser de 1 à 1,5% par rapport à 2010 s'ils n'adoptent pas de nouvelles mesures de réduction des coûts.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
CORR: Dexia Asset Management serait...
Article Suivant :
La valeur du jour à Wall Street -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Dow jones   Etats unis   Scania   A  
Sociétés citées dans cette news : Moody's   Renault  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?