La valeur du jour à Paris - VIVENDI chamboule la TNT | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Paris - VIVENDI chamboule la TNT

Vendredi 09 Sep 2011 à 11:54

Six mois après avoir annoncé sa volonté de se développer dans la télévision gratuite, avec le projet de lancement d'une nouvelle chaîne, Vivendi bouleverse le marché de la tnt avec le rachat des chaînes Direct 8 et Direct Star, appartenant à Bolloré. L'intensification de la concurrence qui s'annonce se traduit par le repli de TF1 et M6, en baisse respective de 6,46% à 9,6 euros et 4,75% à 13,54 euros. En revanche, Vivendi et Bolloré progressent de 1,31% à 16,30 euros et 3,37% à 161 euros.

Canal+, filiale de Vivendi, va prendre une participation de 60% dans les chaînes Direct 8 et Direct Star. En échange, Vincent Bolloré recevra 16,2 millions d'actions Vivendi, soit 1,3% du capital, valorisée 279 millions d'euros. Canal + disposera par ailleurs d'une OPTION lui permettant de monter à 100% dans les trois ans. La valorisation des actifs prise à 100% serait de 465 millions d'euros maximum.

Exane juge que le prix payé par Vivendi est « très élevé » et qu'il sera difficile de créer de la valeur. Pour CIC, le prix payé reflète le caractère stratégique pour Canal + de la diversification de son business model. Vivendi, qui opère sur le marché mature de la télévision payante, souhaite capter une part du marché publicitaire des nouvelles chaînes de la TNT, explique CIC. Il a préféré prendre les devants au lieu d'attendre l'hypothétique attribution d'une chaîne « bonus », à laquelle la Commission européenne est opposée.

Cette transaction intervient également au moment où les modes de consommation changent; les téléspectateurs regardent de plus en plus la télévision en différé. Et cette tendance devrait s'amplifier avec le développement attendu de la télévision connectée à Internet. Du contenu (films, séries...) pourrait être directement proposé aux téléspectateurs sans passer par les intermédiaires traditionnels que sont les groupes de télévisions. Le développement aux Etats-Unis de service comme Netflix (vidéo à la demande sur Internet) a ainsi entraîné une baisse des abonnements au câble.

Cette acquisition de Vivendi sera négative pour TF1 et M6, expliquent, sans surprise, les analystes. Confrontés à une intensification de la concurrence, ils devraient accroître leurs investissements dans les programmes pour leurs chaînes de la TNT tandis que leurs parts de marché publicitaire devraient reculer. Ils font en effet face à un nouveau concurrent qui dispose d'une très bonne librairie de contenus et des connections pour s'emparer de contenus sur les marchés internationaux, souligne Exane.

Cette transaction sera soumise à l'approbation des autorités compétentes. Vivendi devra au moins se séparer d'une licence de la TNT - les analystes citent Planet - car il possèdera 8 licences après cette opération, contre un maximum légal de 7.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur/=

- Vivendi est le n

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La valeur du jour en Europe - PORSCHE...
Article Suivant :
Décryptage AOF du palmarès SBF 120...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Etats unis   Euros   Vivendi   Chamboule   Apra  
Sociétés citées dans cette news : Option   Bolloré   TF1   Vivendi   CIC  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?