La valeur du jour à Paris - MICHELIN : le titre met la gomme | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Michelin B (ML) FR0000121261


€ 45.15  +0.33%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

La valeur du jour à Paris - MICHELIN : le titre met la gomme

Vendredi 11 Fév 2011 à 11:03

Le titre Michelin s'envole de 1,16% à 57,78 euros aujourd'hui dans un marché baissier. Le titre se place ainsi en troisième position de l'indice CAC 40. Les investisseurs saluent la publication ce matin de résultats annuels supérieurs aux attentes. En 2010, le bénéfice opérationnel du fabricant de pneumatiques a pratiquement doublé, progressant de 96,6% à 1,695 millions d'euros. Les analystes attendaient un chiffre de 1,587 milliard selon le consensus Reuters.

Ce résultat s'explique en premier lieu par la forte hausse de l'activité. Le chiffre d'affaires a ainsi bondi de 20,8% sur la période à 17,9 milliards d'euros, là où les investisseurs attendaient un chiffre de 17,6 milliards. La marge opérationnelle affiche également une solide progression, atteignant 9,5% contre 5,8% sur l'exercice 2009. Les volumes vendus de Michelin ont progressé de 13,4%, tirés par la présence mondiale du groupe et le rebond des marchés matures, analyse le fabricant de pneumatiques.

De son côté, le bénéfice net part du groupe a été multiplié par 10 à 1,048 milliard d'euros là où le marché tablait sur un chiffre de 938 millions.

Le groupe proposera un dividende de 1,78 euro lors de l'assemblée générale des actionnaires du 13 mai.

En 2011, Michelin vise désormais une hausse d'au moins 6,5% du nombre de pneumatiques vendus. Il vise par ailleurs une progression du résultat opérationnel sur l'exercice en cours, ainsi qu'un cash flow libre positif sur la période 2011-2015.

« L'année 2010 a été marquée par une forte croissance, une flexibilité industrielle accrue, un niveau historique de rentabilité », a déclaré Michel Rollier, gérant du groupe.

Le groupe a profité de la publication de ses résultats pour annoncer qu'il s'apprêtait à faire évoluer sa structure historique en commandite. Si les mesures sont acceptées par les actionnaires, les mandats des futurs gérants seront désormais limités à quatre ans. Le rôle du conseil de surveillance devrait par ailleurs être renforcé.

Jean-Dominique Senard prendra par ailleurs la tête du groupe prochainement, remplaçant Michel Rollier. Ce dernier a annoncé son intention de ne pas aller au terme de son mandat, qui devait courir jusqu'en 2017.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Automobile - Equipementiers

Les prévisions des fabricants de pneumatiques sont bonnes pour l'année 2010. Bridgestone prévoit un profit net de 91 milliards de yens. Michelin se déclare optimiste car la hausse des cours des matières premières, si elle devait se poursuivre, devrait être compensée par des hausses de prix. Pirelli a, lui, revu à la hausse ses objectifs pour l'ensemble de l'année. Même optimisme chez les autres équipementiers : la plupart d'entre eux considèrent qu'ils sont sortis de la crise. Faurecia, le numéro un français du secteur, considère que la situation risque d'être encore difficile en Europe au second semestre. Toutefois il compte reprendre ses dépenses d'investissements et de R&D sur un HORIZON de deux-trois ans. Quant à Plastic Omnium, il affirme que la moitié des équipementiers est sortie de la crise, mais que les autres doivent faire attention aux problèmes de liquidité.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ANOVO : rentabilité sous pression au...
Article Suivant :
Twitter : rumeurs de discussions avec...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Cac 40   Crise   Euro   Euros   Michelin   Rollier   Gomme   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Horizon   Faurecia   Michelin   Plastic Omnium   CAC 40  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?