FRANCE TELECOM : émission obligataire de 250 millions de livres | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

FRANCE TELECOM : émission obligataire de 250 millions de livres

Mercredi 17 Nov 2010 à 08:46

Dans le prolongement de l'annonce, le 10 novembre 2010, de son offre de rachat d'un maximum d'1 milliard d'euros sur ses obligations 2012 et 2013, France Télécom a réalisé une émission obligataire à 40 ans libellée en livres sterling. L'opérateur télécoms précise qu'il a approché le marché sur la base d'une transaction limitée dès l'origine à 250 millions de livres sterling, qui a suscité une forte demande de la part des investisseurs britanniques. L'intégralité de l'émission a été swappée en euros à un taux de 4,46 % l'an.

AOF - EN SAVOIR PLUS

=/Les points forts de la valeur/=

- France Télécom-Orange est le troisième opérateur mobile et le premier fournisseur d'accès internet adsl en Europe. Il est l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales, sous la marque Orange Business Services.

- En 2005, le groupe a adopté une stratégie d'operateur intégré. Depuis, il a renforcé sa présence géographique et pris les virages technologiques pour assurer son avenir.

- Grâce à une décision de justice qui lui est favorable, France Telecom peut poursuivre ses offres couplées d'accès à Internet et de diffusion d'Orange Sports. Sa stratégie, qui consiste à enrichir son offre d'accès à Internet en développant des contenus et à pratiquer des prix plus élevés, est donc validée.

- La résolution du conflit avec Orascom est très positive car l'Egypte est l'un des marchés les plus dynamiques du continent africain.

- L'action offre un rendement élevé (près de 10%) grâce à un dividende élevé et récurrent.

Les points faibles de la valeur

- France Télécom évolue dans un cadre réglementaire défavorable, marqué par une pression accrue des instances régulatrices du secteur.

- En 2010, les mesures de régulation devraient avoir un impact d'environ 1 milliard d'euros sur le chiffre d'affaires, et de 400 à 500 millions sur la marge brute d'exploitation.

- France Télécom est probablement l'opérateur historique le plus « challengé » en Europe sur son marché domestique et il sera confronté à une nette érosion de ses cash-flows à moyen terme.

- La concurrence se durcit à travers le lancement de nouvelles offres, dont Ideo développée par Bouygues Telecom.

- L'arrivée d'un quatrième acteur sur le marché français de la téléphonie mobile va modifier l'état des forces en présence sur le marché. Free, dont l'entrée sur le marché est prévue début 2012, veut casser les prix.

- Le groupe traverse une grave crise sociale marquée par plusieurs suicides. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour « harcèlement moral » suite à ces suicides, qui sont imputés à la politique de restructuration et aux méthodes de management du groupe. Ce contexte social non encore apaisé limite la marge de manoeuvre du groupe, tant sur le plan financier que sur celui de la communication

Comment suivre la valeur

- France Télécom est considérée comme une valeur défensive et de rendement.

- Le titre est très sensible aux actions intentées par ses concurrents.

- Pour tenter de résoudre la crise sociale sans précédent, le groupe a présenté début juillet ses engagements et ses plans d'action pour les cinq prochaines années. C'est le plan « Conquêtes 2015 ». France Telecom a ainsi pour objectifs de compter 300 millions de clients d'ici à 2015, de doubler le chiffre d'affaires issu des pays émergents avec un objectif de 5 à 7 milliards d'euros d'acquisitions d'ici trois ans, et de recruter 10.000 salariés en France sur 2010-2012.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Opérateurs télécoms

Même si les géants des télécoms ont généralement affiché une amélioration de leurs résultats sur le premier semestre 2010, ils restent soumis à un certain nombre de défis. Ils vont, en effet, devoir supporter de lourds investissements (évalués à 300 milliards d'euros) pour passer au très haut débit. En outre, le bon développement de leur activité dépendra de leur capacité à trouver des relais de croissance. Le plus efficace parait être d'investir dans les pays émergents car les acteurs occidentaux y ont encore un faible taux de pénétration. Néanmoins les rares opportunités se paient très chères. Ainsi Telef

Partager sur Facebook
Article Précédent :
AEROPORTS DE PARIS : hausse du trafic...
Article Suivant :
Axa: Jefferies abaisse sa...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Bouygues telecom   Crise   Euros   France telecom   Ta  
Sociétés citées dans cette news : Bouygues   Orange  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?