KLEPIERRE : hausse de 3% du chiffre d'affaires à neuf mois | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

KLEPIERRE : hausse de 3% du chiffre d'affaires à neuf mois

Vendredi 22 Oct 2010 à 09:19

Klépierre a dévoilé un chiffre d'affaires de 735,7 millions d'euros sur les neuf premiers mois de son exercice 2010, en hausse de 3%. Les revenus locatifs ont progressé de 3,1% sur la période, à 618,5 millions d'euros. La tendance a été meilleure dans les centres commerciaux que dans les bureaux : les recettes ont progressé de 4,9% dans la première activité, mais elle ont reculé de 25,8% dans la seconde.

Klépierre a profité de la publication de son activité pour faire le point sur son programme de cessions : le groupe a cédé le 19 octobre un ensemble de bureaux parisiens pour 134,5 millions d'euros, portant à 241,2 millions d'euros le montant total des cessions réalisées depuis le début de l'année.

Concernant les perspectives du groupe, la direction attend au quatrième trimestre des loyers stables par rapport à ceux du troisième trimestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Klepierre a un positionnement défensif sur les centres commerciaux.

- Le groupe dispose d'importants relais de croissance grâce à son partenariat de gestion locative et patrimoniale avec Carrefour.

- Le groupe se développe dans des pays à fort potentiel de croissance à long terme comme les pays d'Europe de l'Est.

Les points faibles de la valeur

- L'endettement du groupe, bien que récemment allégé, reste un sujet de préoccupation et limite les possibilités d'appel au marché et de croissance externe.

- La présence de Klépierre en Espagne et en Europe de l'Est inquiète les marchés à court terme étant donné que la crise a été plus forte dans ces pays.

- En 2010 et 2011, le programme de cessions devrait peser sur le rythme de croissance de Klepierre.

- Les prix de certaines acquisitions de centres commerciaux sont apparus élevés.

- Les foncières doivent faire face à un ENVIRONNEMENT économique particulièrement dégradé, en particulier en ce qui concerne les taux d'intérêt et l'accès au crédit.

- Les sociétés foncières ont du mal à trouver de nouveaux investissements rentables.

- Avec la réforme du statut des SIIC, BNP Paribas pourrait décider de revoir sa position au sein du capital du groupe.

- Le rendement de Klépierre, autour de 4%, est inférieur à celui de ses concurrents.

Comment suivre la valeur

- Il n'y a qu'un lien très faible entre le chiffre d'affaires des commerçants, lié à l'activité économique et à la confiance des ménages, et le montant des loyers perçus par les foncières. La valeur a donc un profil défensif.

- De manière générale, le taux de vacance est un bon indicateur de tendance du marché immobilier.

- Le cash-flow est l'indicateur le plus important pour une société foncière. Tout investisseur s'intéressant aux sociétés foncières doit aussi s'attacher à deux autres éléments : la valeur réactualisée des actifs et la capacité à servir le dividende.

- L'actif net réévalué (ANR) est une donné clé du secteur foncier en Bourse. Le cours de Bourse comparé à cet ANR par action permet d'apprécier le niveau de valorisation d'une foncière.

- Klépierre a opté pour le nouveau statut fiscal SIIC, qui prévoit l'obligation de distribuer 85% du résultat courant et 50% des bénéfices exonérés provenant de la cession des immeubles sous forme de dividendes.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Immobilier

La Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) anticipe une sensible augmentation de prix pour tous les logements. Cette évolution résulterait de l'arrivée sur le marché à partir du deuxième semestre d'une génération de programmes immobiliers Bâtiments basses consommations (BBC). Ces bâtiments devraient engendrer une hausse de prix de vente comprise entre 3,5% et 5%. A cela s'ajoute la réforme en cours des aides d'accession à la propriété, qui sera effective à partir de début 2011. Cette réforme entraîne la suppression à la fin de l'année du crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt. Les acquéreurs seraient donc incités à prendre leur décision d'achat avant fin 2010. De même, une diminution de l'avantage fiscal dans le cadre de la loi Scellier devrait également accélérer les achats d'ici fin 2010. Autre facteur très important : le niveau particulièrement bas des taux d'intérêt. L'Observatoire Crédit Logement CSA estime qu'ils devraient encore se tasser dans les prochains mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
SOLUCOM : objectifs confirmés...
Article Suivant :
Nissan démarre l'assemblage de sa...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Cours de bourse   Crise   Euros   Immobilier   Logement   Loi scellier   A  
Sociétés citées dans cette news : Carrefour   Klépierre   BNP Paribas   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?