AB SCIENCE : chiffre d'affaires dopé par la médecine vétérinaire | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

AB SCIENCE : chiffre d'affaires dopé par la médecine vétérinaire

Jeudi 07 Oct 2010 à 10:00

AB Science a multiplié par 2,7 à 240 000 euros son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2010, soutenu par le dynamisme de son activité médecine vétérinaire, seule branche à dégager des revenus. Les ventes réalisées en Europe ont bondi de 129% à 181 000 euros grâce à son anticancéreux canin, le Masivet (masitinib) Par ailleurs, la refacturation aux vétérinaires des frais de gestion et d'expédition des demandes d'importation de sa molécule phare masitinib sur le territoire des Etats-Unis a rapporté 59 000 euros.

Au global, AB Science a enregistré un chiffre d'affaires de 663 000 euros sur les neuf premiers mois de l'exercice 2010, grâce à l'exploitation commerciale du masitinib en médecine vétérinaire.

La consommation de trésorerie s'établit à 5,3 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2010 contre 8,3 millions pour la même période en 2009. Cette baisse apparente de la consommation de trésorerie en dépit de la croissance des dépenses opérationnelles liée aux programmes en cours, s'explique par une hausse des ressources sur la période (chiffre d'affaires, crédit d'impôt recherche, aides publiques).

Commentant cette publication, Alain Moussy, Président Directeur général d'AB Science a déclaré : « Au troisième trimestre 2010, nous avons reçu les validations réglementaires en vue de débuter six nouvelles études de phase 3 avec le masitinib. Quatre de ces études faisaient parties des objectifs communiqués lors de notre introduction en bourse, et deux représentent de nouvelles opportunités. Nous sommes heureux de reporter dans des délais courts ce renforcement du portefeuille de développement de notre molécule phare, le masitinib. »

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Essais cliniques (Phases I, II, III) : Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques.

Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires.

Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

De nombreuses opérations de croissance externe ont déjà eu lieu. Merck & Co. est devenu le numéro deux mondial en rachetant Schering-Plough pour 41 milliards de dollars. Roche a finalement réussi à acquérir Genentech, la deuxième société américaine de biotechnologies, pour 47 milliards. Abbott a repris le pôle médicaments du belge Solvay pour 5,2 milliards d'euros. La phase de consolidation se poursuit. Sanofi-Aventis cherche à acquérir la biotech américaine Genzyme pour 18,5 milliards de dollars. Le leader mondial du secteur, son concurrent américain, Pfizer est également très actif dans le domaine des acquisitions. Moins d'un an après avoir repris son compatriote Wyeth pour 68 milliards de dollars, il est de nouveau prêt à investir plusieurs milliards de dollars pour se renforcer dans les pays émergents et dans plusieurs domaines d'activité : les médicaments génériques, les traitements contre la douleur, le cancer, la maladie d'Alzheimer, les anti-inflammatoires et les neurosciences.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Renault a tiré 3,01 milliards...
Article Suivant :
La valeur du jour à Paris - RENAULT...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Dollars   Etats unis   Euros   Science   Dopa  
Sociétés citées dans cette news : Solvay   Biotech   Sanofi   AB Science   Merck  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?