LVMH souhaite vendre La Brosse et Dupont | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

LVMH souhaite vendre La Brosse et Dupont

Vendredi 21 Mai 2010 à 08:36

LVMH a lancé le processus de vente de La Brosse et Dupont, un spécialiste des articles d'hygiène et de beauté et espère trouver un acquéreur d'ici à la fin de l'été, annonce « Les Echos ». Cette filiale serait valorisée autour de 50 millions d'euros. Par ailleurs, le numéro un mondial du luxe étudierait la cession de Kenzo. Le quotidien précise que le scénario le plus souvent évoqué est celui de la vente sans son activité de parfums, qui dégage l'essentiel de la rentabilité. La partie textile est en perte, ce qui rend difficile d'établir une valorisation.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

Au 31.12.2009 : 17.053 millions d'euros (-1% en publié et -4% en croissance organique)

Au 31.12.2008 : 17.193 millions d'euros (en hausse de +4,3 %)

Résultats

Au 31.12.2009 : Résultat opérationnel courant : 3.352 millions (-8%); Résultat net part du groupe : 1.755 millions (-13%)

Au 31.12.2008 : Résultat opérationnel courant : 3.628 millions d''euros (+2%); Résultat net part du groupe : 2.026 millions (stable)

Prévisions

Le groupe reste prudent pour 2010 et ne se risque pas à établir des objectifs chiffrés. Il va néanmoins maintenir une grande rigueur de gestion dans l'ensemble de ses métiers cette année, pour tenir compte de l'incertitude sur la vigueur de la reprise économique.

Stratégie

LVMH se concentre sur ses priorités pour sortir de la crise, à travers notamment le renforcement des moyens publi-promotionnels destinés à optimiser ses ventes à court terme. Il cherche aussi à optimiser le niveau des stocks au sein de ses filiales. Enfin, les synergies déjà engagées (dans la logistique et la production, en particulier dans le champagne) vont être poursuivies. L'expansion du réseau en Chine se poursuit, en particulier pour la marque Louis Vuitton, qui bénéficie de performances exceptionnelles dans ce pays. Un nouveau magasin va être inauguré en Mongolie.

Evènements financiers

Ebay a été condamné à verser une amende de 1,7 million d'euros à LVMH pour non-respect d'une injonction lui interdisant les achats ou ventes, sur son site, de parfums de marques du groupe de luxe. Le site de vente en ligne avait déjà été condamné, le 30 juin 2008, à verser 3 millions d'euros de dommages et intérêts au leader mondial du luxe pour avoir porté atteinte aux accords de distribution sélective.

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Le groupe bénéficie de positions concurrentielles extrêmement solides à travers le monde;

- La récente condamnation d'ebay, leader mondial du commerce en ligne, légitime la stratégie de LVMH qui cherche à contrôler étroitement ses canaux de distribution;

- Les moyens importants dont dispose le groupe lui permettent de soutenir ses marques fortes, en particulier Louis Vuitton, marque phare, qui a bénéficié, en pleine crise, d'un taux de croissance et d'une rentabilité exceptionnels en 2009;

- En 2009, le groupe a réussi à limiter le recul de son chiffre d'affaires à 1%, en particulier grâce à son développement en Asie, région qui a bénéficié d'une progression de 10% de son activité;

- Sur le quatrième trimestre, les activités de Vins & Spiritueux et de Montres & Joaillerie, particulièrement touchées par la crise, ont enregistré une amélioration de leurs performances;

- Le cash-flow disponible a très fortement progressé (+66%) pour atteindre 2.205 millions d'euros, grâce à une gestion rigoureuse des stocks et à des investissements ciblés. Cette évolution permet au groupe de sensiblement améliorer son taux d'endettement (ou gearing) qui tombe à 20% (contre 28% à fin 2008);

- Le groupe va accroître de 3% son dividende par action sur son résultat 2009.

Faiblesses

- Les activités vins & spiritueux et montres & joaillerie ont beaucoup souffert en 2009, avec des chutes respectives de 12% et 13% de leurs ventes. Même constat pour le résultat opérationnel qui dégringole de 28% pour les vins & spiritueux et de 47% pour les montres & joaillerie;

- L'évolution des taux de change a eu un impact négatif de 3% sur l'activité au dernier trimestre 2009 (contre +3% le trimestre précédent);

- Dans un contexte défavorable il sera difficile pour LVMH de réussir à réduire encore ses coûts opérationnels car la majorité des synergies, liées aux nombreuses acquisitions réalisées au début de la décennie, ont déjà été opérées.

La valeur et son secteur

Principales activités

LVMH opère dans 5 secteurs : (i) les vins et spiritueux, (ii) la mode et la maroquinerie, (iii) les parfums et cosmétiques, (iv) les montres et la joaillerie, (v) la distribution sélective.

Le secteur

Malgré la crise, les géants du luxe ont affiché des performances meilleures que prévu sur le dernier trimestre 2009. Ainsi l'activité d'Hermès a progressé de 8,6% sur la période, et même de 11% à changes constants. Les acteurs du secteur restent néanmoins très prudents pour 2010. Ceux qui, au contraire de LVMH, se risquent à donner des prévisions chiffrées, tels Hermès, ne tablent que sur de légères progressions de leur performance cette année. Le chiffre d'affaires global du secteur a été tiré par l'Asie. Ainsi le chiffre d'affaires de la zone Asie-Pacifique (hors Japon) a bondi de 25% chez Richemont, et de 29% chez Hermès. Tous les analystes s'accordent à penser que la Chine est le nouveau marché moteur de l'industrie du luxe. Selon le Boston Consulting Group, la Chine sera d'ici cinq à sept ans le premier marché mondial.

La valeur dans son secteur

Leader mondial du luxe

Comment suivre la valeur

- Le groupe est très sensible aux variations monétaires (23% de son chiffre d'affaires est réalisé aux Etats-Unis, 23% en Asie hors Japon et 10% au Japon en 2009).

- Son activité est également liée à l'évolution des flux touristiques, car une part conséquente de son activité est réalisée par les achats de touristes.

- Les ventes étant traditionnellement élevées durant la période de Noêl, les résultats de fin d'année sont donc à étudier en détail.

- A suivre : le groupe britannique Diageo s'est dit intéressé par la reprise de 66% des parts de la maison Moêt Hennessy, qu'il ne détient pas encore.

Rémunération des actionnaires

Dernier dividende versé

1,65 euro

Taux de distribution des dividendes

40%

Taux de croissance du dividende par action

+3%

Rendement

2%

Estimation du prochain dividende par action

1,73 euro pour 2010

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Luxe et cosmétiques

Même si l'Europe de l'Ouest demeure le premier marché mondial des cosmétiques, il se tasse, de même que le Japon et l'Amérique du Nord. Cette évolution se réalise au profit de l'Asie (hors Japon), de l'Amérique latine et de l'Europe de l'Est. Le Brésil, la Chine et la Russie font déjà partie des dix plus gros consommateurs mondiaux de produits de beauté. Pour 2010, la plupart des acteurs des cosmétiques sont prudents. L'allemand Henkel (qui détient notamment les marques Fa, Schwarzkopf, Diadermine...) est plus optimiste que ses concurrents et se dit plutôt confiant pour son chiffre d'affaires en 2010. Pour trouver des relais de croissance les groupes de cosmétiques mènent des acquisitions. Le japonais Shiseido a lancé une offre publique d'achat amicale de 1,7 milliard d'euros sur l'américain Bare Escentuals. Cette opération lui permet d'étendre ses activités hors du Japon. Quant à L'Oréal, il a complété son réseau de distribution de salons de coiffure aux Etats-Unis suite à l'acquisition de Maly's Midwest et Marshall Salon Services. Enfin, l'anglo-néerlandais Unilever finalise son rachat de Sanex à Sara Lee.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
REXEL : cession d'un activité non...
Article Suivant :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... SOITEC

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Etats unis   Euro   Euros   Midwest   Lvmh   Brosse   Dupont   Beauta  
Sociétés citées dans cette news : L'Oréal   LVMH   Diageo   Unilever  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?