UBS et Credit Suisse : provisions massives en vue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

UBS et Credit Suisse : provisions massives en vue

Lundi 07 Jul 2008 à 11:38

Les autorités suisses de régulation bancaire pourraient demander à UBS et à Credit Suisse de procéder à une importante augmentation de leurs fonds propres, selon le journal suisse Sonntag, repris par La Tribune. Cette opération porterait sur une somme totale de 70 milliards de francs suisses (43,5 milliards d'euros) selon l'hebdomadaire.

La Commission fédérale des banques helvétiques (CFB) s'apprêterait ainsi à demander 40 milliards de francs suisses à UBS et 30 milliards à Credit Suisse.

Le journal cite le parlementaire Hans Kaufmann, selon lequel la CFB déciderait des sommes définitives à l'automne prochain. Toutes deux touchées par la crise des "subprimes", UBS et Credit Suisse ont procédé à des dépréciations d'actifs de respectivement 37 milliards de dollars (24 milliards d'euros) et 10 milliards de francs suisses (6,20 milliards d'euros).

EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

L'année 2008 sera marquée par une politique de rigueur des banques françaises. Le Crédit Agricole a prévu un plan de recentrage pour Calyon et va céder jusqu'à 5 milliards d'euros d'actifs d'ici dix-huit mois. Quant à Natixis, qui a vu ses profits chuter de 88% au premier trimestre, à 69 millions d'euros, elle a adopté un plan d'économies de 400 millions d'ici à 2009 (représentant une baisse de 10% des coûts fixes). Comme au Crédit Agricole, certaines activités de marché trop risquées seront réduites, voire arrêtées. D'après une étude du BCG (Boston Consulting Group), la crise actuelle justifie le modèle de banque universelle, diversifiée tant sur le plan géographique que sur celui des activités. Grâce à ce modèle, les banques françaises ont pu compenser les effets de la crise, qui a durement touché les activités de banque de financement et d'investissement. A contrario, la banque à l'anglo-saxonne, qui suppose des établissements spécialisés dans les activités de banque d'investissement ou de crédit aux particuliers, pourrait être remise en cause.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La valeur du jour à Paris -...
Article Suivant :
CLARINS : Natixis relève son...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Dollars   Euros   Fonds propres   Cra  
Sociétés citées dans cette news : Crédit Agricole   Natixis  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?