ENTREPOSE CONTRACTING : net repli de l'activité trimestrielle | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

€ 82  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

ENTREPOSE CONTRACTING : net repli de l'activité trimestrielle

Lundi 24 Oct 2011 à 08:58

Entrepose Contracting a réalisé au troisième trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 149,2 millions d'euros, en baisse de 34,5%. Le chiffre d'affaires neuf mois de l'entrepreneur spécialisé dans la conception et la réalisation de projets industriels complexes dans les domaines du pétrole et du gaz atteint 503,6 millions d'euros, en baisse de -19,5% par rapport à la même période de l'exercice précédent. A taux de change et périmètre constants, cette diminution est de -21,0% pour un chiffre d'affaires de 494,2 millions d'euros.

Retraité des variations de périmètre (ligne de métier FORAGES) et des éléments exceptionnels liés à la situation en Libye (ligne de métier OPERATIONS COTIERES), le chiffre d'affaires ressort à 479 millions d'euros, en diminution de -2,6%, par rapport au chiffre d'affaires cumulé sur les 9 premiers mois de l'exercice 2010 calculé sur un périmètre comparable.

Au 1er octobre 2011, après déduction des travaux restant à effectuer au titre du contrat GECOL, le groupe affiche un carnet de commandes de 807 millions d'euros contre 875 millions d'euros au 1er juillet 2011. Il s'élevait à 873 millions d'euros au 1er janvier 2011 et à 867 millions d'euros au 1er octobre 2010. Estimé sur la base de 12 mois glissants, il représente environ 16 mois d'activité (hors SERVICES et FORAGES).

Compte tenu des conditions climatiques exceptionnelles rencontrées sur le chantier PNG, qui conduisent à différer une partie de l'activité prévue initialement sur 2011, et des événements survenus en Libye, le groupe annonce que l'activité de l'exercice 2011 sera en retrait par rapport au niveau historique de l'exercice 2010.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pétrole et parapétrolier

Les perspectives d'avenir du secteur des hydrocarbures sont portées par les projets en eaux profondes. Le Britannique Tullow Oil, spécialiste de l'exploitation de gisements pétroliers et gaziers, Shell et Total ont découvert un gisement de pétrole très prometteur au large des côtes de Guyane. Ce gisement pourrait contenir quelque 700 millions de barils de brut, voire beaucoup plus. Ce type de découverte consolide la volonté des opérateurs de se développer dans les infrastructures sous-marines. Ainsi, Technip réalise sa plus grosse acquisition depuis dix ans en choisissant de reprendre, pour 1,1 MdUSD, l'Américain Global Industries. Le groupe français d'ingénierie compte renforcer ses capacités dans l'offshore profond. Sur les quatorze bâtiments détenus par Global Industries, deux sont extrêmement innovants et permettent l'exploration en grande profondeur, jusqu'à 3 000 mètres. Selon Technip, l'industrie «subsea» (infrastructures sous-marines) devrait enregistrer cette année un record de prises de commandes.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
TECHNIP : contrat de 33 millions...
Article Suivant :
NATUREX rachète la société...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Pa  
Sociétés citées dans cette news : Technip  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?