A suivre aujourd'hui... PROMEO | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

A suivre aujourd'hui... PROMEO

Jeudi 20 Oct 2011 à 08:08

Promeo a réalisé au premier semestre un résultat net consolidé de 0,4 million d'euros contre 1,8 million un an plus tôt. Le résultat net part du groupe ressort à 0,2 million contre 1,6 million au premier semestre 2010. En données consolidées, le résultat opérationnel s'établit à 3,2 millions, soit un taux de marge de 4,5%. La rentabilité, retraitée de l'activité Loisirs, est en forte progression, a précisé le groupe.

L'ebitda est en hausse de 95% à 8,2 millions pour s'établir à 16,1% du chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel est en croissance de 120% à 8,8 millions, soit une marge opérationnelle de 17,3% du chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires a progressé de 48,9% à 70,7 millions.

"Ce premier semestre marque une période importante dans l'évolution du Groupe Promeo, illustrée par la nette accélération du développement des activités Loisirs avec des opérations de croissance externe ciblées et pertinentes. La branche immobilière enregistre pour sa part une croissance soutenue de son chiffre d'affaires reflétant la transformation de l'importante dynamique commerciale enregistrée fin 2010", ont indiqué Gilbert Ganivenq, le président, et Olivier Ganivenq, le directeur général.

"Au total, notre chiffre d'affaires est en croissance de 50%, et nous affichons une marge opérationnelle de plus de 15% hors effet de saisonnalité lié aux activités Loisirs. Pour l'ensemble de l'exercice, NOS performances confirmeront la solidité de notre développement avec un objectif de chiffre d'affaires consolidé de l'ordre de 170 millions, en croissance de plus de 35 % par rapport à 2010. Au-delà, nous disposons d'un réservoir de croissance et d'une capacité de création de valeur importante grâce un modèle nécessitant peu de capex sur les années à venir".

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Hotellerie et loisirs

Les formules «club» tout compris séduisent de plus en plus les voyageurs dans un contexte de crise. En effet, elles permettent d'organiser son séjour et de payer quasiment tous les frais avant même le départ, ce qui évite les mauvaises surprises. Le pionnier, le Club Med, est aujourd'hui positionné sur le haut de gamme. Le segment du moyen de gamme est très convoité et la concurrence est vive entre les divers tour-opérateurs. Look Voyages réalise 75% de ses ventes dans ses 34 clubs Lookéa, qui sont des hôtels indépendants de 150 à 200 chambres. Les propres équipes du groupe sont chargées de l'animation. Quant à Thomas Cook France, il commercialise 72 hôtels formule club à travers 27 clubs Eldorador, qui constituent sa marque la plus haut de gamme, 15 Thomas Cook Villages, 20 clubs Aquatour et 10 clubs Jumbo, positionnés sur l'entrée de gamme. L'objectif de Thomas Cook France est de détenir une centaine de clubs dans les deux ans. Pour les tour-opérateurs, ces formules présentent l'avantage d'offrir des marges plus élevées.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A suivre aujourd'hui... NOTREFAMILLE.COM
Article Suivant :
PUBLICIS prévoit une marge...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Euros   Ra  
Sociétés citées dans cette news : GROUPE PROMEO   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?