IShares demande plus de transparence sur le marché des ETF | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

IShares demande plus de transparence sur le marché des ETF

Jeudi 06 Oct 2011 à 16:12

(AOF / Funds) - "Les ETF ont permis aux investisseurs d'accéder à faible coût et de manière transparente à une large classe d'actifs depuis plus de deux décennies. Lors de la cotation du premier ETF, ce produit offrait entres autres comme avantages aux investisseurs, un nouveau niveau de transparence et d'information. Néanmoins, la multiplication d'ETF complexes et autres produits liés ont parfois échoué dans le maintien de ces standards et ont introduit de nouveaux risques sur ces produits", reconnaît le fournisseur de fonds indiciels cotés iShares.

"Des critiques se sont alors portées sur les réglementations qui existent pour assurer aux investisseurs une parfaite compréhension des produits qu'ils achetaient et l'appréciation des risques et des coûts associés. L'industrie est face à un chantier important pour répondre à ces critiques, qui passera par le développement de nouvelles réglementations encadrant les problématiques de transparence et des changements rapides sur le marché."

Les réformes proposées par BlackRock et iShares sont "la clarification de la labellisation de la structure des produits et de leurs objectifs d'investissement. Alors que les ETF partagent tous certaines caractéristiques, le terme ETF est devenu un terme général désignant plusieurs produits qui ont une large gamme de structures différentes, ce qui a conduit à une certaine confusion. Les investisseurs devraient connaître le type de produits qu'ils achètent et les objectifs d'investissement associés. Cela ne pourra être possible qu'en établissant un système global standardisé de classification permettant de clarifier les différences entre les produits".

iShares demande aussi "une diffusion d'informations fréquente et appropriée sur les détentions et positions de l'ETF. Tout comme les investisseurs doivent comprendre la structure de n'importe quel ETF qu'ils achètent, ils doivent également comprendre ce que le produit détient. A cette fin, les promoteurs devraient exiger une mise à disposition claire des positions détenues dans l'ETF et des expositions financières qu'il détient".

Il recommande en outre "des standards clairs sur la diversification des contreparties et la qualité du collatéral. En sus de l'information, des standards devraient être établis en fonction de l'exposition des contreparties et de la qualité du collatéral mis en face de ces contreparties. Nous regardons les expositions des contreparties en général, puis nous nous concentrons sur les meilleures pratiques des swap et du prêt de titres".

Il exige "la transparence sur l'ensemble des frais et coûts, incluant ceux des contreparties. Les investisseurs devraient avoir une vision complète de tous les coûts et gains associés aux fonds qu'ils détiennent, ainsi ils peuvent analyser clairement le coût total de leur détention. Aujourd'hui, les sites internet des fournisseurs d'ETF affichent le ratio de coûts, souvent en référence au ratio de coût total ou TER. Nous recommandons une uniformisation des standards globaux qui déterminent quels frais supplémentaires et coûts sont inclus (ou exclus) du TER, permettant aux investisseurs de connaître le coût total réel de sa détention en achetant un ETF".

Il espère enfin "un reporting universel de toutes négociations d'actions, incluant les ETF. Une des raisons pour lesquelles beaucoup d'investisseurs ont montré un engouement pour les ETF est qu'ils se négocient quotidiennement sur un marché facilement accessible. Néanmoins, diverses juridictions ont des règles différentes concernant le reporting des transactions sur leur marché. L'une des principales initiatives réglementaires aux Etats Unis et en Europe est de transformer le marché OTC en marché avec une chambre de compensation. Leur objectif est de réduire le risque systémique et d'augmenter la transparence. De la même façon, les ETF devraient être le sujet d'une standardisation des reportings de transactions".

Partager sur Facebook
Article Précédent :
EDF : la justice allemande critique...
Article Suivant :
DEXIA suspendu dans l'attente d'un...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Etats unis   Na  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?