La valeur du jour à Wall Street - MONSANTO : l'élan retrouvé | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - MONSANTO : l'élan retrouvé

Mercredi 05 Oct 2011 à 16:34

Monsanto progresse de 1,91% à 64,46 dollars à Wall Street, soutenu par des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et des perspectives favorables. Pénalisé ces deux dernières années par la montée en puissance de la concurrence, notamment dans les désherbants, le groupe agrochimique américain, au prix d'un effort commercial important, reconquiert ses clients. De plus, le fabricant du célèbre RoundUp devrait profiter du dynamisme des marchés émergents où ses organismes génétiquement modifiés (OGM) sont plébiscités.

Monsanto a donc fait état d'une perte nette inférieure aux attentes au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2010/2011. Le géant américain de l'agrochimie accuse une perte nette de 112 millions de dollars, ou 21 cents par action, contre une perte de 143 millions, ou 26 cents un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, la perte ressort à 22 cents alors que le consensus la donnait à 27 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 15,4% à 2,25 milliards. Les analystes interrogés par FactSet visaient 1,91 milliard.

Sur l'année, le bénéfice par action atteint 2,96 dollars, là encore mieux que les attentes (2,87 dollars).

Dans un communiqué, le PDG Hugh Grant, a affirmé que le groupe "passé un cap et repartait sur un mode de croissance".

"Nous avons réalisé un effort commercial marqué, et grâce à cela avons obtenu une nette croissance des ventes des graines et semences, créant un élan qui nous porte sur 2012", a-t-il précisé.

Pour 2012, Monsanto s'attend à réaliser un bénéfice net par action compris entre 3,34 et 3,44 dollars, alors que Wall Street attendait jusque là 3,41 dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Agroalimentaire

Les géants de l'agroalimentaire affichent toujours de bonnes performances sur le premier semestre 2011. Le leader mondial, Nestlé, qui a relevé ses tarifs suite à l'envolée des prix des matières premières, a bénéficié d'une progression de ses ventes à la fois en valeur et en volume. Hors effets de change et à périmètre comparable, le chiffre d'affaires semestriel a progressé de 7,5% à 41 MdCHF (32,3 MdEUR). Nestlé n'avait jamais affiché une telle croissance depuis le premier semestre 2008. C'est mieux encore que les prévisions établies par les analystes. Cette tendance résulte en partie du fort développement du groupe dans les pays émergents. Le groupe est également bien positionné dans le haut de gamme, notamment à travers le succès de ses capsules de café «Nespresso». Bons résultats également pour le Français Danone. Son chiffre d'affaires a bondi de 8,7% pour s'établir à 9,72 MdEUR sur le premier semestre. Son résultat net part du groupe a progressé de 3,4% à 870 MEUR. Son pôle Eau a affiché de très bons résultats grâce à un printemps exceptionnellement chaud et à la reprise de la consommation au Japon après la catastrophe du 11 mars. En France, l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) proteste contre la décision, qui s'inscrit dans le plan d'austérité adopté par l'Etat, de taxer les boissons sucrées comme le tabac et les boissons alcoolisées. La TVA serait ainsi relevée, passant de 5,5% à 19,6%.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Lancement du DWS Invest Emerging...
Article Suivant :
Sauvetage de Dexia: une garantie à...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Dollars   Tva   Wall street   A  
Sociétés citées dans cette news : Nestlé   Danone  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?