BIOALLIANCE PHARMA a déposé le dossier Sitavir en Europe | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

BIOALLIANCE PHARMA a déposé le dossier Sitavir en Europe

Mercredi 05 Oct 2011 à 08:46

BioAlliance Pharma a annoncé le dépôt du dossier Sitavir (Acyclovir Lauriad) en vue de son enregistrement en Europe dans le cadre d'une procédure décentralisée. Sitavir a été conçu et développé pour la prise en charge de l'herpès orofacial récidivant chez les patients immunocompétents faisant plus de 4 épisodes par an. Sitavir est un comprimé mucoadhésif qui permet de délivrer des concentrations de principe actif très élevées directement dans la muqueuse et les lèvres, sites de l'infection herpétique.

« Le dépôt du dossier Sitavir est une étape extrêmement importante pour la Société qui démontre à nouveau son dynamisme dans le développement de médicaments innovants grâce au savoir-faire et à l'expertise de ses équipes », commente Judith Greciet, Directeur général de BioAlliance Pharma.

« Le profil d'efficacité unique de Sitavir ainsi que sa tolérance constituent des atouts compétitifs majeurs dans une maladie où le besoin médical reste mal couvert. Avec un potentiel de chiffre d'affaires global estimé entre 150 et 200 millions d'euros, Sitavir devient un actif de valeur pour des accords de licence, contribuant ainsi à générer des revenus pour BioAlliance au travers de futurs partenariats stratégiques».

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

Moody's juge que les perspectives du secteur pharmaceutique mondial sont négatives. L'agence de notation tient compte des prochaines expirations de brevets sur des produits phares et d'un portefeuille de développement actuel limité. Elle estime que la croissance des résultats des grands groupes devrait continuer à décliner en 2011. La pression sur les résultats se fera sentir davantage en 2012. Le marché demeure toutefois largement profitable et peu endetté. Les notes de crédit des acteurs de la pharmacie sont donc généralement meilleures que dans d'autres secteurs. En France, suite au scandale du Médiator (commercialisé par Servier), la réglementation va être durcie. Un projet de réforme du médicament a été élaboré, destiné à offrir davantage de transparence sur les liens entre l'industrie pharmaceutique et les experts qui évaluent les médicaments. Certaines dispositions de ce projet sont remises en cause par le LEEM (groupement professionnel des entreprises du médicament), notamment les règles régissant la visite médicale et les conditions plus restrictives d'obtention des autorisations temporaires d'utilisation.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ACHETER-LOUER.FR réduit sa perte...
Article Suivant :
Sogeti High Tech (CAPGEMINI) renforce...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Pharma   Da  
Sociétés citées dans cette news : Moody's  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?