La valeur du jour à Wall Street - TYCO : le super spin-off | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - TYCO : le super spin-off

Lundi 19 Sep 2011 à 17:20

Tyco International progresse de 2,586% à 44,83 dollars à la Bourse de New York après l'annonce de sa scission prochaine en trois sociétés cotées indépendantes. Une première société sera spécialisée dans la sécurité des domiciles privés en Amérique du Nord, une autre dans la robinetterie industrielle et une troisième dans la protection anti-incendie et la sécurité en Suisse. L'opération devrait être achevée dans les douze prochains mois sous réserve d'approbation par les autorités de marché et les actionnaires.

Le coût de l'opération devrait être d'environ 700 millions de dollars (besoins de refinancement de la dette existante et restructurations).

"En étudiant attentivement les opportunités pour ces activités et pour Tyco dans son ensemble, le conseil d'administration a conclu que la création de trois sociétés cotées indépendantes était l'étape suivante logique pour Tyco", a expliqué le PDG Ed Breen cité dans le communiqué.

La nouvelle société ADT, spécialisée dans l'activité de surveillance à domicile, devrait réaliser des ventes annuelles de l'ordre de 3 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires de la branche protection anti-incendie et sécurité atteindra de son côté 10 milliards de dollars, occupant ainsi la place de numéro un mondial du secteur. Enfin, les ventes de la robinetterie industrielle devraient atteindre les 4 milliards de dollars.

"Cette scission n'est pas surprenante, Tyco s'était déjà séparé par le passé d'activités ne générant pas de synergies", commente Chirag Rathi, consultant chez Frost & Sullivan's. Ce dernier rappelle qu'il y a quelques années, Tyco s'était scindé en deux, avec d'un côté l'électronique et de l'autre les équipements médicaux.

Aujourd'hui ajoute le consultant, les actifs du conglomérat américain n'offraient que peu de synergies. Dans ce cadre, la séparation prévue devrait augmenter la flexibilité opérationnelle de chacun des nouvelles entités et renforcer le potentiel de croissance organique et externe de ces dernières.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Electronique

Selon les professionnels, réunis lors du Salon mondial de l'électronique de Las Vegas, le Consumer Electronics Show (CES), le marché mondial de l'électronique devrait avoisiner le montant record de 1 000 MdUSD (soit environ 964 MdUSD) en 2011, en croissance de 10%. Ce sont notamment les ventes d'écrans plats qui tireront le marché. Après une forte croissance en 2010 (+11% en volume), le marché des téléviseurs devrait enregistrer une hausse plus limitée cette année (+2%) avec 266 millions d'unités vendues. La technologie LCD poursuivra sa progression pour représenter près des trois quarts des ventes de téléviseurs dans le monde. L'essor de la 3D ne serait toujours pas attendu pour 2011 mais devrait plutôt intervenir en 2012. L'Europe devrait bénéficier cette année d'un marché en hausse de 23%, devant la Chine et l'Amérique du Nord (+15% tous les deux).

Biens d'équipement

Alors qu'initialement ils prévoyaient une deuxième mauvaise année en 2010, les professionnels de la mécanique et de la machine-outil en France prévoient désormais une légère amélioration. La Fédération des industries mécaniques (FIM) estime que le redressement de la production dans l'Hexagone devrait se situer entre 3% et 5% cette année par rapport à 2009. En début d'année, elle s'attendait plutôt à une baisse de 5% par rapport à une année 2009 durant laquelle la production avait déjà chuté de 15%. Les statistiques de l'Insee confirment qu'un point bas a été atteint car, au second trimestre, les investissements des entreprises ont contribué positivement au PIB pour la première fois depuis le premier trimestre 2008. D'après le ministère de l'Industrie, les industriels français anticipent une hausse de 5% de leurs investissements en 2010 après une chute de 21% en 2009. Dans le BTP, le Seimat, le syndicat qui représente les importateurs de machines, anticipe un redressement de 10% de l'activité cette année, même si les perspectives sont encore floues.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
UFG-LFP change de nom et devient La...
Article Suivant :
Décryptage AOF du palmarès SBF 120...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollars   New york   Wall street   Tyco   Spin   Apra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?