VERGNET : le FSI et Nass&Wind entrent au capital | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Vergnet (ALVER) FR0004155240


€ 2.75  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

VERGNET : le FSI et Nass&Wind entrent au capital

Jeudi 14 Avr 2011 à 18:28

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) et le groupe Nass&Wind ont signé le 14 avril 2011 un accord prévoyant leur entrée au capital du groupe éolien français Vergnet à hauteur de 18 millions d'euros. Cet investissement prendra la forme d'une opération réservée avec suppression du droit préférentiel de souscription incluant une augmentation de capital pour un produit brut de 10,8 millions d'euros, et une émission d'obligations convertibles en actions à échéance 31 décembre 2015 de 7,2 millions d'euros.

L'augmentation de capital sera réalisée par l'émission de 2.700.000 actions nouvelles au prix unitaire de 4 euros.

« Le FSI et groupe Nass&Wind entrent au capital du groupe Vergnet afin de renforcer sa structure financière, de lui permettre de financer l'exécution de ses commandes et de lui donner les moyens de poursuivre son fort développement, notamment dans les DOM qui constituent un relais de croissance important pour le Groupe », a expliqué la société.

Après réalisation de l'augmentation de capital, le FSI et Nass&Wind détiendront respectivement 21% et 8,1% du capital, et 16,1% et 6,2% des droits de vote.

Dans le cadre d'une action de concert avec Marc et Laurent Vergnet, ils détiendront 46,1% du capital et 48,3% des droits de vote.

Les participations respectives du FSI et de Nass&Wind seront portées à 27,3% et 10,5% du capital et 21,5% et 8,3% des droits de vote (soit au total 52,6% du capital et 53,2% des droits de vote au titre de l'action de concert) en cas de conversion de la totalité des obligations convertibles. Le groupe a précisé que l'objectif des parties était de maintenir la participation des actionnaires agissant de concert en dessous du seuil de 50% du capital et des droits de vote de Vergnet.

Cette opération est soumise à la réalisation de plusieurs conditions suspensives, notamment l'absence de survenance d'un évènement défavorable significatif et l'approbation des actionnaires de la société dans le cadre d'une assemblée générale qui sera convoquée pour se tenir fin mai 2011.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux collectivités

Le deuxième acteur mondial dans le domaine de l'électricité est né. Deux ans après la fusion entre Gaz de France et Suez, GDF Suez vient de reprendre le britannique International Power. Il est ainsi propulsé du neuvième au deuxième rang des producteurs mondiaux d'électricité, derrière EDF. Il devient également le leader mondial des groupes de services aux collectivités (utilities) en tenant compte de la production de gaz. Toutefois, cette opération va accroître la dette de GDF Suez, qui va passer de 33,5 à 42,4 milliards d'euros. Le groupe français compte donc lancer des cessions de 4 à 5 milliards d'euros.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
MGI Coutier: bénéfice record en...
Article Suivant :
CARREFOUR : partenariat dans les...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Fusion   Gdf suez   Opa  
Sociétés citées dans cette news : Suez (rompus)   Vergnet   Engie   EDF  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?