VERIFONE vend les activités US de paiement électronique d'Hypercom | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

VERIFONE vend les activités US de paiement électronique d'Hypercom

Lundi 04 Avr 2011 à 14:03

Ingenico a annoncé l'acquisition des activités solutions de paiement électronique d'Hypercom aux Etats-Unis pour un montant de 54 millions de dollars en numéraire, sous réserve d'ajustements postérieurs d'usage. Verifone a racheté en novembre son compatriote Hypercom et cède ainsi des activités qui faisaient doublons. Sous réserve de certaines conditions, l'opération devrait être finalisée immédiatement avant celle de l'acquisition d'Hypercom par Verifone Systems, Inc., attendue au second semestre 2011.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Constructeurs informatiques

Gartner estime que la croissance des ventes mondiales de PC devrait s'établir à seulement 10,5% en 2011, au lieu des 15,9% précédemment estimés. L'institut explique cette révision par un ralentissement des ventes en Chine et par la concurrence des tablettes tactiles. Pour l'année prochaine, les livraisons mondiales de PC devraient atteindre 440,6 millions d'unités, soit une progression de 13,6% par rapport à 2011. Des prévisions, ici encore, révisées à la baisse, les précédentes tablant sur 14,8%. Gartner s'attend à ce que les consommateurs soient de plus en plus séduits par les solutions alternatives aux PC mobiles, telles que les tablettes tactiles. Cette tendance devrait considérablement peser sur les ventes de PC mobiles, en particulier sur les marchés matures, alors que ces PC ont représenté le moteur de la croissance du marché mondial au cours des cinq dernières années. Gartner estime que la croissance moyenne des PC mobiles devrait être inférieure à 10% par an sur les marchés matures à compter de 2011 et jusqu'en 2015.

Informatique - Editeurs de logiciels

Le cabinet Gartner estime que le «cloud computing» devrait fortement se développer dans les entreprises en 2011. Cette technologie, qui consiste à externaliser les applications informatiques d'une entreprise en les stockant sur des serveurs à distance, devrait se banaliser dans les prochaines années. C'est ce qui ressort d'une étude menée auprès de 2 000 directeurs informatiques dans le monde. Si, aujourd'hui, seules 3% des entreprises mondiales ont recours à cette technologie, cette proportion pourrait culminer à 43% d'ici à 2015, dans un contexte de rationalisation des dépenses. D'après Gartner, les budgets informatiques des entreprises devraient croître de seulement 1% cette année. Ils devraient chuter de 7% au Royaume-Uni, compte tenu des coupes budgétaires drastiques opérées dans le secteur public, et se maintenir en France (+0,2%). Divers acteurs, et pas seulement ceux positionnés sur le marché des logiciels, interviennent sur ce créneau. Microsoft concurrence à la fois des SSII, comme Atos Origin, des constructeurs informatiques, comme IBM ou HP, ou des entreprises Internet, telle Amazon.

Informatique - SSII

Les professionnels estiment que 2010 devrait être une année de transition car les carnets de commandes des sociétés françaises sont à nouveau remplis et que les clients dégèlent progressivement les prises de décision. Ils prévoient donc que le marché des logiciels et services devrait croître de 2,2% en France comme au niveau mondial, après un recul d'un peu plus de 3% en 2009. La reprise sera moins vigoureuse en Allemagne où elle n'atteindra que 1,6% et au Royaume-Uni où elle s'établira à 1,4%. La relance de l'emploi du secteur en France, qui a été entamée à la fin du second trimestre, devrait donc se poursuivre.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Le salon auto de Francfort sous le...
Article Suivant :
PFIZER : cession de Capsugel pour...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Atos   Dollars   Emploi   Etats unis   A  
Sociétés citées dans cette news : IBM   Atos   Ingenico   IBM  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?