DL SOFTWARE suspend ses objectifs à moyen terme | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

DL SOFTWARE suspend ses objectifs à moyen terme

Vendredi 25 Mar 2011 à 09:01

DL Software a réalisé un résultat net part du groupe de 0,3 million d'euros en 2010, en chute de 84,4%. Le résultat d'exploitation de l'éditeur de logiciels métiers destinés au PME s'est établi à 5,7 millions d'euros, soit en retrait de 4,8%, se situant dans le haut de la fourchette annoncée (-10 à -5%). Le chiffre d'affaires est ressorti à 44,1 millions d'euro, en progression de 12,6% (-4,7% en pro forma).

Le groupe a proposé le versement d'un dividende de 0,16 euros par action, soit un montant équivalent au dividende versé au titre de l'exercice précédent.

Concernant ses perspectives pour 2011, l'éditeur de logiciels métiers destinés aux petites et moyennes entreprises anticipe une croissance du résultat d'exploitation de +5% à +10%, associée à une marge d'exploitation supérieure à 12%.

« Après un exercice 2010 en retrait et un premier semestre 2011 dans son prolongement, le second semestre 2011 marquera donc un point d'inflexion vers le retour progressif d'une croissance rentable normative », a précisé DL Software. Compte tenu du décalage induit par cette période de transition, DL Software suspend ses objectifs à moyen terme (12 millions d'euros de résultat d'exploitation en 2012 et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à HORIZON 2015).

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - Editeurs de logiciels

Le cabinet Gartner estime que le «cloud computing» devrait fortement se développer dans les entreprises en 2011. Cette technologie, qui consiste à externaliser les applications informatiques d'une entreprise en les stockant sur des serveurs à distance, devrait se banaliser dans les prochaines années. C'est ce qui ressort d'une étude menée auprès de 2 000 directeurs informatiques dans le monde. Si, aujourd'hui, seules 3% des entreprises mondiales ont recours à cette technologie, cette proportion pourrait culminer à 43% d'ici à 2015, dans un contexte de rationalisation des dépenses. D'après Gartner, les budgets informatiques des entreprises devraient croître de seulement 1% cette année. Ils devraient chuter de 7% au Royaume-Uni, compte tenu des coupes budgétaires drastiques opérées dans le secteur public, et se maintenir en France (+0,2%). Divers acteurs, et pas seulement ceux positionnés sur le marché des logiciels, interviennent sur ce créneau. Microsoft concurrence à la fois des SSII, comme Atos Origin, des constructeurs informatiques, comme IBM ou HP, ou des entreprises Internet, telle Amazon.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ORCO PROPERTY GROUP : retour aux...
Article Suivant :
L'once d'or clôture en baisse à...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Atos   Euro   Euros   Software   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Horizon   IBM   Atos   DL Software   IBM  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?