A SUIVRE AUJOURD'HUI... CFAO | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

A SUIVRE AUJOURD'HUI... CFAO

Lundi 24 Jan 2011 à 08:05

CFAO (+7,13% à 29,75 euros) a affiché vendredi la plus forte hausse de l'indice SBF, porté par le relèvement de la recommandation d'UBS de Conserver à Acheter. L'objectif de cours est passé de 33 euros à 35 euros sur la valeur. Le bureau d'études souligne qu'il s'agit de l'un des rares actifs qui permet de bénéficier de la croissance de l'Afrique.

Il explique que 74% de ses ventes 9 mois ont été réalisées sur ce continent dont la croissance en 2011, supérieure à 5% selon le Fonds monétaire international, devrait être supérieure à celle de l'Amérique latine et de l'Europe de l'Est grâce au redressement des cours des matières premières et des investissements.

Le broker souligne que le distributeur spécialisé dans l'automobile et les produits pharmaceutiques en Afrique a construit un modèle d'activité qui nécessite peu de capital, lui assurant ainsi une rentabilité élevée. Il explique la récente sous-performance de l'action par les récents troubles en Côte d'Ivoire et en Tunisie.

L'analyste s'attend cependant à ce que la dynamique de la reprise, notamment au niveau de l'activité automobile, ne soit affectée que momentanément par ces évènements. UBS met enfin en avant une diversification de plus en plus importante, tant au niveau des pays, que des fournisseurs et des clients.

CFAO fait également partie des valeurs citées cette semaine par la Financière Edmond de Rothschild pour son exposition à l'Afrique. Dans sa stratégie d'investissement pour 2011, le gestionnaire d'actifs estime que le décollage en cours de l'Afrique rend cette zone intéressante.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Distribution spécialisée

Selon l'Institut Français de la mode (IFM), les ventes d'habillement sur internet ne cessent de se développer. A fin juin, elles ont bondi de 30% sur un an. Elles représentent désormais 8,6% du marché français de l'habillement. De plus en plus d'acteurs développent leur site de ventes : le dernier en date est l'enseigne Zara. Néanmoins, la mode féminine étant vendue sur Internet à un prix qui est 11% inférieur en moyenne au reste du marché, se pose le problème de la viabilité des points de vente classiques. L'essor de la commande par Internet représente un changement important pour les acteurs de la vente par correspondance (VPC). Selon le président de Redcats, entre 70% et 80% du chiffre d'affaires du groupe est désormais réalisé en ligne. La possibilité de faire du shopping depuis un téléphone mobile devrait encore accélérer cette mutation. Ainsi environ 600.000 applications I-Phone pour le site Vente-Privée.com auraient été téléchargées depuis son lancement en juin. Grâce à Internet, certains experts estiment que, d'ici à 5 ans, la vente à distance devrait peser au moins 15% à 20% des ventes d'habillement en France.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Ventes de GM en hausse de 12% en 2010
Article Suivant :
SEQUANA : Antalis cède ses...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Cfao   Afrique   A  
Sociétés citées dans cette news : CFAO  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?