Casinos: Accor quitte Groupe Lucien Barrière et fait place à Fimalac | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Casinos: Accor quitte Groupe Lucien Barrière et fait place à Fimalac

Mercredi 12 Jan 2011 à 20:40

Après avoir en vain tenté à l'automne d'introduire Groupe Lucien Barrière en Bourse, son actionnaire Accor a réussi à se désengager complètement du capital de l'exploitant de casinos et palaces, en cédant ses parts, pour l'essentiel, à la holding Fimalac.

Au terme de l'opération, qui doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence, la famille Barrière détiendra 60% du propriétaire du Fouquet's, contre 40% pour Fimalac, selon des communiqués publiés mercredi.

La vente de la participation de 49% d'Accor va rapporter au groupe hôtelier 268 millions d'euros. C'est un prix inférieur aux 282 millions d'euros de la fourchette basse de valorisation établie lors de la procédure d'introduction en bourse de Barrière en septembre.

Mais il s'agit d'un "bon prix", pour Gilles Pélisson, président du conseil d'administration d'Accor. L'opération concourt en effet au désendettement du groupe hôtelier, lui évite d'avoir à supporter les frais d'une introduction en bourse et lui permet de recevoir 7,35 millions d'euros de dividende.

Groupe Lucien Barrière avait entamé en septembre une procédure d'introduction en Bourse pour permettre à Accor de se désengager de cet actif jugé désormais non stratégique. La famille devait alors porter sa part à 53%.

Mais moins de 48 heures avant l'introduction, la procédure était stoppée, faute d'un intérêt suffisant des investisseurs.

La réalisation quelques mois plus tard de cette cession permet à Accor de "parachever le recentrage du groupe sur son coeur de métier", l'hôtellerie.

Le groupe s'est séparé fin juin de son activité chèques et cartes de services (Ticket restaurant), devenue Edenred, et plus récemment de la Compagnie des wagons-lits, dont la majorité a été cédée à Newrest.

Elle permet aussi à faire entrer dans le capital de Lucien Barrière "un investisseur patrimonial", note M. Pélisson.

Il s'agit d'un "partenaire qui partage (la) vision stratégique à long terme et qui a coeur de préserver l?identité et les valeurs d?un groupe familial, créé par Lucien Barrière il y a plus de 100 ans", souligne de son côté le PDG de Barrière Dominique Desseigne.

Avec cette acquisition, Fimalac, société contrôlée par l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, va devenir un acteur important du monde du spectacle. Le groupe Barrière propose plus de 2.700 spectacles et animations par an dans ces hôtels et casinos.

Dans le détail, Accor va céder 34% du capital à Fimalac pour 186 millions d'euros et de 15% au Groupe Lucien Barrière pour 82 millions d'euros, ont précisé mercredi les intéressés.

Les actions rachetées par Groupe Lucien Barrière seront ensuite annulées, ce qui fera automatiquement remonter la participation de la famille à son capital à 60% et celle de Fimalac à 40%.

Groupe Lucien Barrière (GLB) compte 37 casinos (33 en France), 15 hôtels de luxe et 131 restaurants et bars. Son chiffre d'affaires dépasse le milliard d?euros. Le groupe emploie plus de 6.600 collaborateurs.

Il revendique la place de no1 du marché des casinos en France (33% de parts de marché en produit brut de jeux) et en Suisse (17%).

Fimalac est notamment propriétaire à 60% de l'agence de notation Fitch Ratings. Il a créé en 2007 également Fimalac Développement, qui rassemble des investissements diversifiés dans l'immobilier et le spectacle.

Remercié début novembre par son conseil d'administration, Gilles Pélisson a travaillé d'arrache-pied, selon plusieurs sources, pour boucler ce dossier avant son départ du groupe, vendredi soir. Il restera administrateur de Groupe Lucien Barrière, a-t-il confié à l'AFP.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
MICHELIN : Moody's relève la...
Article Suivant :
Toupargel: chiffre d'affaires 2010 en...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Immobilier   Lucien   Bourse   Hotels  
Sociétés citées dans cette news : Fimalac   Accor   Edenred  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?