A SUIVRE AUJOURD'HUI... INGENICO | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

A SUIVRE AUJOURD'HUI... INGENICO

Jeudi 16 Sep 2010 à 08:17

Ingenico a annoncé un investissement stratégique de 49% dans Korvac Holdings Pte Ltd, un fournisseur de services de paiement basé à Singapour, pour un montant de 30 millions de dollars singapouriens, soit environ 17 millions d'euros. « Les activités de Korvac sont essentiellement liées à la fourniture de services de paiement dans ses principaux marchés : acquisition des transactions de paiement auprès des marchands incluant la gestion des terminaux, traitement des transactions, gestion des offres de fidélité et analyse des données clients », a précisé le spécialiste des solutions de paiement.

Fondé en 1999, Korvac opère en Asie du Sud‐Est.

« Nous avons identifié des synergies potentielles avec NOS autres activités et nous bénéficierons de la forte présence de Korvac qui couvre l'ensemble de la chaîne du paiement en Asie du Sud‐est », a expliqué Philippe Lazare, P-DG d'Ingenico.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Ingenico profite de son statut de leader mondial des solutions de paiement sécurisées, d'une gamme complète de produits et d'une présence mondiale.

La stratégie d'Ingenico depuis deux ans est d'arriver à trouver les moyens d'aller vers un modèle économique de rémunération sur le volume de transactions plutôt qu'un modèle de rémunération sur la vente de terminaux. D'où une incursion progressive dans les services de paiement, activité plus margée, accélérée par l'acquisition fin 2009 de l'allemand Easycash.

La part de l'activité Services doit ainsi passer de 20% du CA en 2009 à 40% en 2013. Cela devrait s'accompagner d'une revalorisation en Bourse.

- La poursuite de la migration vers la nouvelle norme de carte à puce EMV (Europay MasterCard Visa) mais aussi la forte croissance de secteurs en devenir, comme le commerce mobile sécurisé et l'identité électronique, et l'équipement rapide des pays émergents soutiennent la croissance du groupe.

L'acquisition, en 2008, de 55% du chinois Fujian Landi permet à Ingenico de se positionner sur un marché qui affiche une croissance des ventes de 20% par an.

Le groupe bénéficie d'une forte capacité d'innovation. Le budget R&D représente plus de 8% de son chiffre d'affaires.

La situation financière du groupe est saine.

Les points faibles de la valeur

La visibilité reste faible sur la reprise des commandes des grands comptes.

Les synergies attendues de l'acquisition d'Easycash ne sont pas encore chiffrées.

- A terme, les opérateurs télécoms, qui souhaitent faire du téléphone portable un moyen de paiement, pourraient représenter une menace pour le groupe.

Comment suivre la valeur

- Si le marché américain est porteur dans le domaine des terminaux de paiement, l'exposition du groupe à cette zone lui confère une sensibilité au dollar.

Le groupe pourrait procéder à des acquisitions pour pénétrer le marché du paiement en ligne.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - SSII

Le Syntec informatique prévoit une croissance européenne du secteur comprise entre 0 et 2% en 2010. En France le secteur devrait bénéficier d'une croissance de 1%, à 40,5 milliards d'euros, contre un repli plus élevé que prévu de 4% l'an passé. En 2010 entre 3.000 et 5.000 emplois nets pourraient être créés. Ce rebond du marché devrait provenir de l'industrie financière. Cette dernière, ébranlée par la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, s'est profondément restructurée à travers des fusions et l'émergence de nouvelles réglementations en matière de fonds propres. En revanche, les changements politiques au Royaume-Uni vont affecter les SSII. La coalition conservatrice-libérale formée par le nouveau Premier ministre, David Cameron, a en effet annoncé un programme d'économies de 6,25 milliards de livres sterling (7,2 milliards d'euros) destiné à réduire le déficit budgétaire. Ces mesures incluent des coupes dans les dépenses pour les technologies et la renégociation de contrats entre l'Etat et ses prestataires de service. Ce sont principalement des groupes américains comme CSC (Computer Sciences Corporation), Accenture, IBM et HP qui vont être affectés par cette décision.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
INGENICO : investissement...
Article Suivant :
Poweo reste dans le rouge mais...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollar   Dollars   Euros   Fonds propres   Lehman brothers   Ingenico   Korvac   Pra  
Sociétés citées dans cette news : IBM   Ingenico   NOS   IBM  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?