NEXITY : résultat net multiplié par plus de trois au premier semestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

NEXITY : résultat net multiplié par plus de trois au premier semestre

Jeudi 29 Jul 2010 à 11:59

Le promoteur immobilier Nexity a publié un résultat net part du groupe semestriel de 64,2 millions d'euros, multipliant ce résultat par plus de trois par rapport l'an passé et un résultat opérationnel de 80,2 millions d'euros, en baisse de 15% comparé au premier semestre 2009, pour un chiffre d'affaires également en baisse de 6% à 1,23 milliard d'euros.

Cette baisse du chiffre d'affaires, prévue, s'explique à la fois par la chute de 3% du pôle Logement, affecté par le plongeon des ventes intervenu en 2008 avant la reprise de 2009, et du pôle tertiaire (-30%) compensé en partie par la progression du pôles service et distribution (+10%), souligne le communiqué.

Le groupe prévoit pour l'ensemble de l'année 2010 "un chiffre d'affaires consolidé autour de 2,5 milliards d'euros", soit une baisse d'environ 13,5% par rapport à 2009. Il se fixe également un objectif de marge opérationnelle courante de 7% et le versement d'un dividende de 1,6 euro par action au titre de l'exercice 2010.

Le groupe ajoute étudier différentes opérations de développement ou de croissance externe ainsi que la possibilité de faire évoluer, de façon maîtrisée, le profil de risque de certaines opérations de développement ou de certaines acquisitions foncières.

Enfin, dans le cadre des autorisations données par l'assemblée générale des actionnaires du 12 mai dernier, le groupe a annoncé le 22 juin le lancement d'un plan de rachat de ses actions en vue de leur annulation à hauteur de 4,50% de son capital.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les forces de la valeur

- La structure intégrée du promoteur est un atout dans un cadre de ralentissement du secteur immobilier.

Le promoteur se diversifie dans les services, la distribution et le tertiaire ; un atout en bas de cycle.

La norme BBC (Bâtiment Basse Consommation énergétique) dans les logements devra être appliquée dès 2011 dans l'investissement locatif pour bénéficier à 100% de l'avantage fiscal Scellier. Nexity est prêt sur le sujet, ce qui lui confère un avantage concurrentiel.

Nexity présente un bilan atypique pour un promoteur avec une trésorerie nette positive de 105 millions d'euros à fin 2009. Au-delà d'une politique de distribution de dividende très généreuse (rendement de 6%), une relance des acquisitions est envisagée dès cette année.

Les faiblesses de la valeur

Le marché de la promotion immobilière a vécu en 2008 une crise majeure, avec une chute des ventes de logements neufs de plus de 40% en France. Nexity, premier promoteur immobilier français, a été fortement affecté par ce retournement d'une ampleur jamais vue. La rentabilité de Nexity a été divisée par deux.

La reprise des commandes, impulsée par les aides gouvernementales et la baisse des taux d'intérêt, ne se fera pas sentir dans les comptes avant plusieurs trimestres.

Les mesures d'aides gouvernementales n'ont qu'une durée de vie limitée. Le dispositif « Scellier » aux conditions actuelles doit prendre fin en 2010. Rien ne laisse prévoir une reconduction de ces mesures au vue de l'endettement public.

2011 est exposé, selon les analystes, au risque d'une remontée des taux d'intérêt.

La mise en place des normes BBC entraîne un surcoût. La question est de savoir si, dans le contexte actuel, le promoteur pourra le répercuter totalement sur les prix.

Comment suivre la valeur

- Premier opérateur français de logements privés, Nexity est bien s-r fortement exposé à la santé du marché immobilier d'habitation. Dans cette optique, on suivra notamment l'évolution des prix des terrains à bâtir, des prix au mètre carré et l'évolution des taux d'intérêt. La vitesse de commercialisation des logements et les stocks sont également à surveiller.

La reprise des commandes a un effet positif décalé de plusieurs trimestres dans les comptes du promoteur : il faut concrétiser la vente chez le notaire pour que le premier versement en numéraire des acquéreurs ait lieu et qu'il soit pris en compte par Nexity. Les versements suivants s'étalent avec l'avancement des travaux.

Le marché s'interroge sur une éventuelle évolution du tour de table du promoteur à moyen terme. Plus de 40% du capital est détenu par la BPCE, le nouvel établissement bancaire né de la fusion entre les Caisses d'Epargne et les Banques Populaires.

Nexity possède une participation de 33% dans la foncière Eurosic. Cet élément peut peser sur les résultats lorsque les valeurs d'actifs d'Eurosic baissent. D'un autre côté, cette foncière verse des dividendes intéressants.

Le groupe souhaite se développer par croissance externe. Plusieurs cibles sont envisagées : des cabinets d'administration de biens de taille moyenne, des petits promoteurs régionaux, voire des opérations à l'étranger (Pologne). Le dossier Foncia semble compromis.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Immobilier

Les promoteurs sont inquiets pour le second trimestre 2010. La Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) prévoit que la fin du doublement du Prêt à Taux Zéro en juin devrait avoir un impact fortement négatif, de même que les difficultés de financement des pass fonciers. Au total, la FPC craint qu'en 2010 moins de 100.000 logements neufs soient vendus, contre 106.900 en 2009. Certains promoteurs, notamment Nexity et Kaufman & Broad, ont choisi de faire passer leurs nouveaux programmes à la certification BBC (« bâtiment à basse consommation). Ils devancent ainsi la nouvelle réglementation, qui entrera en application en janvier 2013 et qui obligera tous les logements à consommer 50 kW/h par mètre carré et par an au maximum, soit trois fois moins que le niveau de consommation actuel. En 2011, seuls les logements labellisés BBC permettront aux acheteurs-investisseurs de bénéficier à plein du dispositif Scellier (25% de réduction d'impôt du prix du bien). Sans cette certification, l'avantage fiscal sera limité à 15%.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La valeur du jour en Europe -...
Article Suivant :
DECRYPTAGE AOF - Palmarès indice SBF...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Crise   Euro   Euros   Fusion   Immobilier   Logement   Nexity   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Eurosic   Nexity  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?