LVMH : performance semestrielle supérieure au consensus | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

LVMH : performance semestrielle supérieure au consensus

Mardi 27 Jul 2010 à 18:06

LVMH a réalisé au premier semestre un résultat net part du groupe de 1,050 milliard d'euros, en hausse de 53 %, et un résultat opérationnel courant de 1,816 milliard d'euros, en croissance de 33 %. Le chiffre d'affaires du numéro un mondial du luxe a atteint 9,1 milliards d'euros, en hausse de 16%. « Tous les groupes d'activités réalisent une croissance organique à deux chiffres de leurs ventes. Les progressions sont excellentes en Asie, aux Etats-Unis et en Europe », a souligné le groupe. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un résultat opérationnel courant de 1,68 milliard.

Le consensus pour le chiffre d'affaires était de 8,87 milliards.

M. Bernard Arnault, PDG de LVMH, a déclaré : « Le groupe aborde la seconde partie de l'année avec confiance et compte sur la créativité et la qualité de ses produits, ainsi que sur l'efficacité de ses équipes, pour poursuivre ses gains de parts de marché dans ses pays historiques et dans les territoires émergents à fort potentiel. »

LVMH a enfin annoncé qu'un acompte sur dividende de 0,70 euro sera mis en paiement le 2 décembre 2010.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- En tant que leader mondial du Luxe, LVMH bénéficie de positions concurrentielles extrêmement solides à travers le monde et de marques fortes, comme Louis Vuitton, Dior, Givenchy et Guerlain.

- Les moyens importants dont dispose le groupe lui permettent de soutenir ses marques fortes, en particulier Louis Vuitton, marque phare, qui a bénéficié, en pleine crise, d'un taux de croissance et d'une rentabilité exceptionnels en 2009.

- En 2009, le groupe a réussi à limiter le recul de son chiffre d'affaires à 1%, en particulier grâce à son développement en Asie, région qui a bénéficié d'une progression de 10% de son activité.

- Alors qu'en 2003, LVMH réalisait seulement 17% de ses ventes avec les pays émergents, ce montant était de 30% en 2009. 40% du chiffre d'affaires des pays émergents est réalisé en Grande Chine (Chine Continentale, Hong Kong et Macao).

- La récente condamnation d'ebay, leader mondial du commerce en ligne, légitime la stratégie de LVMH qui cherche à contrôler étroitement ses canaux de distribution.

- Le cash-flow disponible a très fortement progressé (+66%) pour atteindre 2.205 millions d'euros, grâce à une gestion rigoureuse des stocks et à des investissements ciblés. Cette évolution permet au groupe de sensiblement améliorer son taux d'endettement (ou gearing) qui tombe à 20% (contre 28% à fin 2008).

Les points faibles

- Les activités vins & spiritueux et montres & joaillerie ont beaucoup souffert en 2009, avec des chutes respectives de 12% et 13% de leurs ventes. Même constat pour le résultat opérationnel qui chute de 28% pour les vins & spiritueux et de 47% pour les montres & joaillerie.

- Dans un contexte défavorable il sera difficile pour LVMH de réussir à réduire encore ses coûts opérationnels car la majorité des synergies, liées aux nombreuses acquisitions réalisées au début de la décennie, ont déjà été opérées.

Comment suivre la valeur

LVMH réalise près de 40% de ses ventes en dollar et devises assimilées contre 10% seulement en yen et 30% en euro. C'est l'une des valeurs qui bénéficie le plus de la remontée du dollar.

- Son activité est liée à l'évolution des flux touristiques, car une part conséquente de son activité est réalisée par les achats de touristes.

- Les ventes étant traditionnellement élevées durant la période de Noêl, les résultats de fin d'année sont donc à étudier en détail.

- La valeur est considérée comme l'un des meilleurs véhicules cotés pour profiter de la croissance chinoise.

- En tant leader de son secteur, la valeur se traite avec une prime en Bourse.

- A suivre : le groupe britannique Diageo s'est dit intéressé par la reprise de 66% des parts de la maison Moêt Hennessy, qu'il ne détient pas encore.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Luxe et cosmétiques

Bain & Co a récemment révisé à la hausse ses prévisions de croissance pour le marché mondial du luxe. Après s'être replié d'environ 8% en 2009, il devrait progresser de 4% en 2010. La plus forte progression devrait être réalisée en Chine (+15%) alors que la croissance sera bien plus faible en Europe (+3%). Le succès des marques de luxe dans des territoires comme la Chine n'est toutefois pas acquise. En effet, la seule image de marque ne suffit plus à séduire les consommateurs et les groupes doivent s'adapter au marché. Ainsi Hermès s'est associé à une créatrice chinoise pour développer une nouvelle marque : Shang Xia.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
M6 : forte hausse du résultat...
Article Suivant :
VINCI : hausse de 1,8% des ventes au...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Dollar   Etats unis   Euro   Euros   Hong kong   Prime   Lvmh   Ra  
Sociétés citées dans cette news : LVMH   Diageo  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?