Lagardère va mettre en Bourse ses parts dans Canal+ France | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Lagardère va mettre en Bourse ses parts dans Canal+ France

Vendredi 02 Jul 2010 à 13:10

Le groupe Lagardère, qui était en négociations avec Vivendi pour lui vendre sa participation minoritaire de 20% dans Canal+ France, a décidé vendredi de lancer la mise en Bourse de ses parts dans la société, faute d'avoir trouvé un accord avec sa maison mère.

Canal+ France, qui pourrait ainsi être coté pour la première fois, détient la chaîne Canal+ (appelée Canal+ SA) - déjà cotée en Bourse - ainsi que les chaînes thématiques (Canal+ Cinéma, Canal+ Family, Planète, Jimmy...), Canal+ Distribution et Canal+ Overseas (la chaîne dans les Dom Tom).

En revanche, StudioCanal, Canal+ en Pologne et au Vietnam, la régie publicitaire de Canal et la chaîne d'information en continu i-TELE sont détenus par Groupe Canal+, qui appartient à 100% à Vivendi.

En avril, Lagardère avait annoncé l'ouverture de négociations pour vendre sa participation de 20% dans Canal+ France, ce qui aurait permis à Vivendi de reprendre le contrôle total de la chaîne à péage.

Les négociations ont échoué cette année, Lagardère réclamant un prix "trop élevé" pour sa participation, selon une source proche du dossier.

Interrogé par l'AFP, Vivendi n'a pas fait de commentaires.

Lagardère a donc décidé de lancer le processus de mise en Bourse, une OPTION qui était prévue dans le pacte d'actionnaires conclu en 2007, lors de la fusion de CanalSat et TPS.

"C'est une opportunité dont on aurait tort de se priver, dans l'intérêt de NOS actionnaires", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Lagardère.

L'introduction en Bourse se fera "si les conditions du marché sont réunies". Si la situation n'est en revanche pas favorable, "le processus sera remis à zéro l'année prochaine", a-t-il précisé.

Dans le cadre du pacte d'actionnaires, Lagardère a, depuis 2008 et jusqu'en 2014 inclus, tous les ans une petite fenêtre (entre le 15 mars et le 15 avril) pour annoncer s'il veut vendre sa part dans Canal+.

Toujours dans le cadre de ce pacte, Lagardère est autorisé à demander l'introduction en Bourse de Canal+ France, une procédure qu'il peut arrêter à tout moment, quitte à relancer les négociations avec Vivendi entre le 15 mars et le 15 avril.

En novembre 2009, le groupe audiovisuel privé TF1 avait annoncé la cession à Vivendi des 9,9% de parts qu'il détenait dans Canal+ France, pour un montant de 744 millions d'euros.

Quant à M6, elle a cédé en février, toujours à Vivendi, ses 5,1% de Canal+ France pour 384,2 millions d'euros.

L'annonce de vendredi intervient après plusieurs opérations de désengagement de Lagardère dans la télévision, un secteur où le groupe a souvent échoué, ratant de peu de mettre la main sur TF1 en 1987, essuyant quelques années plus tard l'échec de sa reprise de la Cinq, ballottée entre Berlusconi et le Groupe Hersant.

En juin, Lagardère a conclu un protocole d'accord avec Bolloré Média pour lui céder sa chaîne de télévision Virgin 17, actuellement diffusée sur la TNT gratuite.

Il reste aujourd'hui à Lagardère la chaîne gratuite Gulli (diffusée sur la TNT) et les chaînes payantes Canal J, TiJi, MCM, June, Mezzo.

En fin de matinée, le titre de Canal+ SA prenait 1,06% à 5,06 euros, celui de Lagardère 0,33% à 24,61 euros et Vivendi 0,92% à 16,43 euros, dans un marché légèrement haussier (+0,05%).

Partager sur Facebook
Article Précédent :
BENETEAU revoit son objectif de...
Article Suivant :
LVMH se renforce dans les...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Fusion   Lagardere   Bourse   Vivendi  
Sociétés citées dans cette news : Option   TF1   Vivendi   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?