LAURENT PERRIER : la rentabilité s'est améliorée au second semestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

LAURENT-PERRIER (LPE) FR0006864484


€ 67.65  +0.37%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

LAURENT PERRIER : la rentabilité s'est améliorée au second semestre

Mardi 01 Jun 2010 à 09:03

Laurent-Perrier a annoncé ses résultats pour l'exercice 2009-2010 marqués par une amélioration des ventes et de la rentabilité au second semestre. La maison de champagne a réalisé un résultat net annuel en repli de 44% à 10,6 millions d'euros. Mais le résultat net du second semestre s'inscrit en hausse de 13,5% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Il avait chuté de plus de 80% au premier semestre.

Alors qu'il avait baissé de près de 62% dans la première partie de l'année, le résultat opérationnel courant a recommencé à progresser au second semestre : en hausse de 0,8%, il atteint 19,6 millions d'euros, soit une marge opérationnelle de 18,5%, soit 16,7% sur l'ensemble de l'année.

Alors que le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'année s'inscrivait encore en recul de plus de 9% par rapport à l'année précédente, le quatrième trimestre affiche une hausse de plus de 18%, grâce en particulier à une plus forte contribution de la marque Laurent-Perrier au chiffre d'affaires total. Les ventes ont notamment progressé à l'export, qui a représenté près de 75% des ventes de la marque Laurent-Perrier au quatrième trimestre. Sur l'année pleine, le chiffre d'affaires affiche un repli de 5,2% à 171,8 millions d'euros.

L'exercice 2010-2011 débute sur une tendance toujours positive, a indiqué Laurent-Perrier. "Grâce à sa présence directe sur les principaux marchés du champagne, la marque Laurent-Perrier profitera pleinement des opportunités de croissance qui commencent à se dessiner".

Elle bénéficiera également d'investissements soutenus au travers d'actions ciblées sur ses cuvées de prestige. Ainsi un nouvel habillage et de nouveaux coffrets ont été lancés pour la Cuvée Rosé, qui seront particulièrement mis en avant au cours du premier trimestre de l'exercice 2010-2011.

En parallèle, le groupe maintiendra une gestion prudente de ses coûts et de son cash-flow afin de poursuivre progressivement son désendettement, confortant ainsi la solidité de sa structure financière.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Agroalimentaire

Le nouveau leader mondial de la confiserie est né avec le rachat du confiseur britannique Cadbury par l'américain Kraft Foods, numéro deux mondial de l'agroalimentaire. Cette OPA hostile a atteint le montant de 13 milliards d'euros. Quant au leader mondial du secteur, Nestlé, il a racheté pour 3,7 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) les pizzas surgelées de Kraft en Amérique du Nord. Le surgelé est devenu, en effet, un de ses axes stratégiques de développement. Le groupe détient déjà plus de 6% du marché mondial, tous produits confondus. Le géant suisse a également choisi un créneau porteur car les pizzas surgelées séduisent les ménages, enclins à limiter leurs dépenses alimentaires. La concentration du secteur peut s'expliquer par un ENVIRONNEMENT qui demeure ardu pour les groupes agroalimentaires. C'est pourquoi certains analystes estiment que des entreprises vont être tentées d'aller gagner de la croissance grâce à des acquisitions.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
AIR LIQUIDE rachète le polonais...
Article Suivant :
AXA prolonge la validité de l'offre...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollars   Euros   Opa   Ama  
Sociétés citées dans cette news : Nestlé   Laurent Perrier   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?