La valeur du jour à Wall Street - ALCOA : la saison s'annonce mal | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - ALCOA : la saison s'annonce mal

Vendredi 09 Avr 2010 à 16:58

En repli de 2,69% à 14,47 dollars, Alcoa signe de loin la plus mauvaise performance du Dow Jones pénalisé par JPMorgan. Dans l'attente des résultats du premier trimestre 2010 du fabricant américain d'aluminium lundi prochain après-Bourse, le broker a dégradé sa recommandation sur le titre de Surpondérer à Neutre et réduit son objectif de cours de 21,50 à 16,50 dollars. Le broker a retiré Alcoa de la liste de ses valeurs préférées (Focus List) en raison de la révision à la baisse de ses perspectives sur les prix de l'aluminium.

Depuis le début de la crise en 2008, Alcoa a réduit significativement ses coûts en abandonnant des activités très coûteuses et par le biais d'économies supplémentaires en termes d'approvisionnement et de productivité, rappelle le bureau d'études.

Pour autant, il estime que le groupe continuera de connaître des difficultés à dégager des rendements attractifs en raison d'un prix de l'aluminium qui devrait s'établir à 0,92/livre en 2011, contre 1,04 dollar/livre aujourd'hui.

JPMorgan s'attend à ce qu'Alcoa réalise un premier trimestre relativement faible et que les fondamentaux du marché de l'aluminium restent pauvres comparés aux autres métaux. Cette situation devrait inciter les investisseurs à s'intéresser aux sociétés qui bénéficient d'une relation forte entre variation du prix des métaux et bénéfices.

Dans cette perspective, l'analyste a abaissé sa prévision de bénéfice par action pour le premier trimestre à 4 cents, contre 18 cents, et son estimation de BPA pour 2010 à 74 cents, contre 1,10 dollar auparavant.

De leur côté, les analystes de Wall Street tablent en moyenne sur un BPA du premier trimestre de 11 cents, contre - 57 cents un an plus tôt et sur un chiffre d'affaires en hausse de 25,2% à 5,19 milliards de dollars.

En janvier dernier, Alcoa avait publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Au quatrième trimestre de son exercice 2009, le premier fabricant d'aluminium américain avait accusé une perte nette de 277 millions de dollars, ou 28 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA était ressorti à un cent alors que les analystes interrogés par Bloomberg tablaient en moyenne sur six cents.

Le chiffre d'affaires avait limité son repli à 5,43 milliards (-4,4%), contre 4,86 milliards attendus par Wall Street. Sur un an, la perte s'était montée à 1,151 milliard pour un chiffre d'affaires de 18,439 milliards.

"Ce fut une année difficile pour l'industrie de l'aluminium avec l'effondrement des prix, la destruction de la demande et la sévère contraction du crédit", avait commenté Klaus Kleinfeld, P-DG d'Alcoa.

"En revanche, Alcoa est plus fort qu'au début de la crise, avait assuré le dirigeant. Nous avons révisé notre structure de coûts et notre portefeuille d'activité pour une croissance rentable. Nous avons dégagé des réserves de liquidités afin de nous prémunir contre les incertitudes économiques et investir dans les occasions de croissance".

(P-J.L)

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Produits de base - Métaux

La Chine est le premier consommateur mondial de cuivre, d'acier, de zinc et le second d'aluminium. Malgré le ralentissement de son économie, elle a d'importants besoins en matières premières. Avec l'Inde, elle montre beaucoup d'appétit pour les ressources minérales étrangères.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
GENFIT : en perte en 2009 mais espoir...
Article Suivant :
DECRYPTAGE AOF - Palmarès valeurs SRD

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Dollar   Dollars   Dow jones   Wall street   Alcoa   Jpmorgan   Ra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?