COMMERZBANK : perte supérieure aux attentes au quatrième trimestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

COMMERZBANK : perte supérieure aux attentes au quatrième trimestre

Mardi 23 Fév 2010 à 09:51

Commerzbank a annoncé une perte nette de 1,86 milliard d'euros au titre du quatrième trimestre. Les analystes attendaient une perte largement moins lourde de 1,36 milliard d'euros en moyenne sur la période. Sur les trois derniers mois de 2008, la banque allemande avait enregistré une résultat net négatif de 812 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'exercice 2009, la perte s'élève à 4,54 milliards d'euros.

La direction de l'établissement a expliqué ces chiffres décevants par les conséquences de la crise financière d'une part, mais aussi par les coûts d'intégration résultant du rachat de Dresdner Bank. Commerzbank a par ailleurs livré des perspectives rassurantes pour l'année 2010.

«Nous avons réduit les risques et renforcé notre base de capitaux», a déclaré le groupe, qui assure que ses activités bancaires seront rentables cette année. Il a par ailleurs renouvelé son objectif de 4 milliards d'euros de bénéfice d'exploitation par an à partir de 2012.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

Le Comité de Bâle, qui vise à réformer le secteur bancaire, désire renforcer la qualité et la transparence du capital de base Tier-1 (noyau dur du capital), pour permettre aux banques de mieux absorber d'éventuelles pertes. Si, sous Bâle 2, les banques pouvaient ne détenir que 2% de capital rapportés à leurs actifs pondérés, les régulateurs surveilleront à l'avenir davantage la qualité des fonds propres retenus dans le calcul du Tier-1. Un nouveau ratio, dit d'effet de levier, sera introduit pour éviter un trop fort endettement des banques. Avant même de connaître précisément le niveau des exigences imposées par les régulateurs, un certain nombre de banques françaises ont récemment consolidé leurs fonds propres, à l'image de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE. Ailleurs, DnB NOR, BBVA, Intesa, Unicredit, ont également fait appel au marché. Ces décisions font suite à la mise en place du calendrier établi lors du G20 de Pittsburgh, qui prévoit de définir de nouvelles règles sur la qualité et le montant des fonds propres l'an prochain, pour les appliquer d'ici fin 2012.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
NEXITY : vers d'importantes...
Article Suivant :
La valeur du jour à Paris - GDF SUEZ...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Euros   Fonds propres   G20   Ba  
Sociétés citées dans cette news : Crédit Agricole   Société Générale   BNP Paribas  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?