La valeur du jour en Europe - XSTRATA soutient le secteur | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour en Europe - XSTRATA soutient le secteur

Lundi 08 Fév 2010 à 15:32

Le groupe minier diversifié Xstrata a réalisé en 2009 un bénéfice net en repli de 41%, pénalisé par la baisse des prix des métaux liée au ralentissement économique. Le premier exportateur mondial de charbon a également annoncé le retour du paiement d'un dividende en raison de perspectives plus favorables, essentiellement en Asie. Un coupon de 8 cents par action sera payé en mai. Le groupe basé à Zoug, en Suisse, a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 2,77 milliards de dollars, contre 4,7 milliards de dollars un an plus tôt.

Le résultat opérationnel avant intérêt, impôts, amortissement et dépréciation (Ebitda) a chuté de 27% à 7,05 milliards de dollars, battant le consensus Bloomberg de 6,67 milliards de dollars.

"Les perspectives pour les matières premières restent très prometteuses à moyen terme", a déclaré le directeur général du groupe Mick Davis dans un communiqué. Selon lui, la demande en provenance de la Chine et des autres pays émergents tirera la croissance durant les dix prochaines années.

En 2009, le prix moyen de la tonne de charbon mesuré par l'indice du port australien de Newcastle, un benchmark en Asie, s'est établi à 72 dollars en 2009 contre 129 dollars l'année précédente. De son côté, le prix spot moyen du cuivre sur le LME a chuté l'an dernier de 6 959 dollars la tonne à 5 178 dollars la tonne. Le prix moyen du nickel a reculé de 30% à 14 711 dollars la tonne. Enfin, le zinc a cédé 11% à 1 682 dollars la tonne.

Le charbon a été le principal contributeur au résultat opérationnel d'Xstrata en 2009, suivi du cuivre. Les livraisons de charbon ont progressé de 11% à 95,2 millions de tonnes. Les mines colombiennes de Prodeco, acquises en mars auprès de Glencore, son premier actionnaire (35% du capital), ont contribué à hauteur de 10,5 millions de tonnes ce résultat.

L'objectif d'Xstrata est d'augmenter sa production de 50% d'ici 2013, principalement dans le charbon et le cuivre, a annoncé Mick Davis le 8 décembre dernier. Le groupe a déclaré le 3 décembre qu'il comptait augmenter de 89% ses dépenses d'investissement à 6,8 milliards de dollars en 2010, à la faveur de la reprise de la demande en matières premières.

Interrogé par la presse, Mick Davis a évoqué l'avenir de son partenariat avec son actionnaire principal, le négociant suisse de matières premières Glencore. Le directeur général a affirmé qu'aucune discussion n'était en cours sur une fusion des deux groupes mais a admis qu'un rapprochement serait créateur de valeur.

Les Bourses européennes accueillent favorablement les perspectives du géant minier dont le titre gagne 1,91% à 968,10 pence à Londres. Dans son sillage, le numéro un du secteur BHP Billiton s'adjuge 0,99% à 1842,50 pence tandis que son dauphin Rio Tinto cède 0,08% à 3031,80 pence. A Paris, le spécialiste français du nickel et du manganèse, Eramet, progresse de 0,68% à 208,40 euros.

(P-J.L)

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Les infrastructures bénéficient des...
Article Suivant :
La valeur du jour à Paris - DEXIA :...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollars   Euros   Fusion   Xstrata   Ba  
Sociétés citées dans cette news : Eramet  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?