IBM : important contrat avec Panasonic dans le cloud computing | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

IBM : important contrat avec Panasonic dans le cloud computing

Jeudi 14 Jan 2010 à 14:37

IBM a remporté le contrat pour la gestion du système de messagerie électronique du groupe japonais Panasonic, selon la presse américaine. Il s'agirait de l'un des plus importants contrats jamais signé dans le « cloud computing » ou services informatiques délivrés par Internet. Ce contrat concernerait 100 000 employés de Panasonic dans un premier temps avant d'être étendu à 380 000 personnes.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - Editeurs de logiciels

Certains logiciels sous licence résistent encore, Microsoft bénéficiant d'une position concurrentielle très forte dans l'informatique grand public grâce à son système d'exploitation Windows. Néanmoins, le développement des logiciels libres (pour lesquels chacun peut accéder aux lignes de code) ne se dément pas. En France, les entreprises et les administrations recourent énormément à ce type de logiciels. Selon le cabinet d'étude Markess, 96% des personnes interrogées dans les administrations y ont eu recours en 2009. Le chiffre d'affaires de cette activité devrait fortement croître, à un rythme annuel de 16,5% entre 2009 et 2011, et ainsi atteindre 3 milliards d'euros, contre 2,1 aujourd'hui. Le logiciel libre a investi de nombreux domaines, notamment les systèmes d'exploitation pour téléphones mobiles (avec l'Android de Google), les outils d'Internet (le navigateur Firefox), et les logiciels embarqués (dans les voitures). Le succès des logiciels libres est illustré par l'essor du navigateur Firefox, développé par une fondation à but non lucratif, Mozilla. Cinq ans après son lancement, il est utilisé par un internaute sur quatre dans le monde. Il grignote peu à peu des parts de marché au détriment d'Internet Explorer de Microsoft : sa part de marché atteignait début novembre 24% contre 64,7% pour Microsoft.

Informatique - SSII

Selon le Syntec Informatique, qui regroupe sociétés de services et éditeurs de logiciels, l'activité du secteur du conseil et des services informatiques devrait décroître de 2,5% cette année, du fait d'une réduction des investissements des entreprises. Ce recul fait suite à quatre années consécutives durant lesquelles la hausse du chiffre d'affaires a été supérieure à 5%. Il est comparable à celui affiché dans d'autres pays européens, notamment l'Allemagne et le Royaume-Uni. La situation est contrastée selon les secteurs d'activité : si l'activité d'infogérance devrait progresser entre 2,5% et 4%, le chiffre d'affaires du conseil et de l'assistance technique devrait, au contraire, sensiblement reculer (-6%). La disparité est la même selon les entreprises clientes : si l'industrie, notamment l'automobile, est en difficulté, la demande est plus vigoureuse de la part de l'énergie, des services aux collectivités et du secteur public. Par contre, le secteur devrait être à nouveau en croissance l'année prochaine, avec une progression comprise entre 0 et 2%.

Constructeurs informatiques

Gartner a revu ses prévisions à la hausse pour les ventes mondiales de PC (en volumes) cette année. Après avoir anticipé un recul de 2%, il parie désormais sur une croissance de 2,8%. Néanmoins, les ventes en valeur devraient se replier de 11%. Pour l'année prochaine, Gartner prévoit une croissance de 12,6% des volumes vendus, correspondant à 336 millions d'ordinateurs. Sur un marché très compétitif, les grands acteurs, qui se concentraient auparavant sur une seule expertise, cherchent désormais à proposer des offres intégrant matériels, logiciels et services. L'objectif de cette diversification est de pouvoir affronter le recul de la valeur du marché mondial des PC. Cette tendance est soulignée par le rachat du spécialiste des équipements de réseaux, 3Com, par HP. De même que par le rachat d'Amesys par Bull. Cette société de conseil et d'ingénierie est spécialisée dans les domaines de la défense, de la sécurité, des télécommunications et de l'énergie. Suivant l'exemple de ses rivaux, Dell a annoncé vouloir acquérir la société de services informatiques Perot Systems, pour 3,9 milliards de dollars.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La Deutsche Bahn n'attaquera pas la...
Article Suivant :
Raphael Kassin rejoint Reyl Asset...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Systa  
Sociétés citées dans cette news : IBM   BULL   IBM  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?