GEMALTO devient actionnaire majoritaire de Netsize | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Gemalto (GTO) NL0000400653


€ 68.4  -5.81%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

GEMALTO devient actionnaire majoritaire de Netsize

Mardi 05 Jan 2010 à 08:37

Gemalto a confirmé avoir souscrit à une augmentation de capital de Netsize, assortie d'une OPTION de rachat de la société pouvant être exercée ultérieurement. Le spécialiste de la sécurité numérique est désormais actionnaire majoritaire de Netsize. Les modalités de la transaction n'ont pas été dévoilées. « Netsize propose des solutions de paiement mobile basées sur la facturation opérateur (via premium SMS par exemple) à environ 100 opérateurs mobiles dans 28 pays, soit plus d'un milliard d'abonnés susceptibles d'être facturés dans le monde », a expliqué le groupe.

Netsize assure en outre l'acheminement des messages mobiles (SMS et MMS) à destination de plus de 200 pays.

Netsize continuera à opérer comme une entreprise distincte au sein du groupe Gemalto.

Olivier Piou, directeur général de Gemalto, a déclaré : « Gemalto a été le premier investisseur extérieur de Netsize, dès 2001. Le fait que Gemalto devienne actionnaire majoritaire est le prolongement naturel des liens entre les deux entreprises. La plate-forme de paiement et de messagerie mobiles de Netsize complète notre offre de logiciels et services mobiles, qui est en développement rapide ».

Philippe Vallée, vice-président exécutif chargé des télécommunications chez Gemalto, a souligné : « La solution de paiement par mobile en un seul clic de Netsize est une composante cruciale dans la monétisation des applications et des contenus téléchargés sur les téléphones mobiles ».

Stanislas Chesnais, fondateur et directeur général de Netsize, a enfin ajouté : « la participation accrue de Gemalto facilitera le développement à l'international de Netsize, comme en Amérique Latine ou en Asie du Sud-Est. ».

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Le groupe domine largement son secteur, avec une part de marché mondiale supérieure à 40%.

- Après avoir atteint avec un an d'avance les objectifs de rentabilité de 2009, Gemalto a fixé la barre plus haut pour 2013 : augmenter de 50 % le résultat opérationnel. Un défi que les analystes jugent audacieux mais pas irréalisable.

- La demande croissante de documents d'identité numérique (passeports, cartes d'identité, etc.) est une tendance inévitable qui va profiter au leader mondial sur ce segment.

- La poursuite de la migration des cartes bancaires vers le standard EMV permettra de générer un chiffre d'affaires récurrent qui sera complété par l'émergence du paiement via le téléphone mobile.

- Gemalto, qui n'a pas de dette, va poursuivre sa politique d'acquisitions ciblée sur de petites sociétés, au savoir-faire technologique reconnu et facilement intégrables.

Les points faibles de la valeur

- Le secteur est affecté par une pression sur les prix, en particulier au niveau des cartes pour les téléphones portables (SIM), ce qui pèse sur les marges. Or, Gemalto est fortement exposé aux cartes SIM.

- Le secteur de la carte à puce est en constante évolution et les barrières à l'entrée sont faibles.

- Dans la téléphonie mobile, le marché des cartes SIM, proche de la saturation, continuera à progresser mais à un rythme plus lent.

Comment suivre la valeur

- Le profil de 'recovery' de la valeur n'est pas achevé.

- L'évolution du marché des télécommunications, notamment dans les pays émergents, est à suivre de près.

- Le déploiement progressif des normes 3G et 4G, consécutif à l'avènement des smartphones, permettra de rééquilibrer le mix produit du groupe dans la téléphonie mobile.

- Gemalto va verser, pour la première fois, un dividende compris entre 0,2 et 0,25 euro au titre de l'exercice 2009. Ce dividende pourrait progresser au fur et à mesure de la concrétisation du nouveau plan de croissance.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Electronique

Le cabinet d'études américain In-Stat estime que la plus grande menace pour les équipements GPS (équipements de localisation par satellite) est l'essor des téléphones mobiles équipés d'un système de positionnement par satellite. Les ventes de ces portables devraient tripler en trois ans. En attendant, le leader mondial, Garmin, et son concurrent néerlandais, TomTom, ont annoncé des résultats décevants. Ils ont d- baisser leurs prix de vente pour faire face à une baisse de la demande. En dépit de 3,9 millions d'équipements GPS vendus au troisième trimestre et une augmentation des ventes en Amérique du Nord et en Asie, l'américain Garmin a affiché une baisse de 10% de son chiffre d'affaires trimestriel, à 781 millions de dollars. Quant à TomTom, il a enregistré une baisse de 15% de son chiffre d'affaires, malgré une hausse de ses livraisons d'appareils. Réagissant à l'évolution de leur environnement, Garmin, TomTom et Navigon ont lancé des applications GPS pour l'iPhone. Ils peuvent également compter sur certains relais de croissance, tels que les GPS pour piétons et pour automobiles.

Autre bataille faisant rage dans le secteur de l'électronique : celle du livre numérique, ou e-book. Apple devait se lancer sur ce marché début 2010. Le groupe vient de reporter ce lancement au second semestre. Cette initiative risque fortement de compromettre les ambitions de Sony (qui vise 40% du marché du e-book en 2013) car le lecteur d'Apple devrait être doté d'un écran Oled, technologie qui permet un meilleur rendu des couleurs. Cet avantage risque de séduire nombre de lecteurs alors que ses concurrents proposent une technologie en noir et blanc. En attendant, le dernier roman de la célèbre J. K. Rowling « Harry Potter et les reliques de la mort », est accessible en version française sur Wattpad, une des applications disponibles sur l'iPhone et l' iPod Touch d'Apple. Le marché du livre numérique est pour le moment marginal : seuls 3 millions de lecteurs de livres numériques devraient être vendus cette année aux tats-Unis (essentiellement par Amazon et Sony) à comparer à plus de 57 millions d'iPhone et iPod Touch.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A SUIVRE AUJOURD'HUI - TECHNIP
Article Suivant :
EDF a finalisé les accords...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Apple   Dollars   Euro   Iphone   Netsize   A  
Sociétés citées dans cette news : Option   Environnement   TomTom   Gemalto  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?