A SUIVRE AUJOURD'HUI... AEROWATT | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

AEROWATT (ALWAT) FR0010396119


€ 13.05  +0.38%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

A SUIVRE AUJOURD'HUI... AEROWATT

Mardi 06 Oct 2009 à 07:58

Aérowatt a réalisé au premier semestre 2009 une perte nette de 0,2 million d'euros contre une perte de 0,834 million d'euros un an plus tôt. L'Ebitda a progressé de 66% à 2,8 millions d'euros, soit une marge d'Ebitda de 57,5% du chiffre d'affaires. Le producteur indépendant d'électricité à partir d'énergies renouvelables a dégagé un chiffre d'affaires consolidé de 4,9 millions d'euros, en hausse de 34%, dont 4,7 millions d'euros de vente d'énergie et 0,2 million de prestations de services.

Au 30 juin 2009, le groupe exploitait un parc d'une puissance totale de 69 MW bruts en éolien (57 MW un an plus tôt), soit 63 MW en propre, et de 2,8 MW bruts en solaire (1,5 MW un an plus tôt), soit 1 MW en propre. La production stockée et immobilisée, reflet des développements en cours d'Aérowatt, a cr- de 26% pour atteindre 2,4 millions d'euros.

A fin juin 2009, l'endettement financier net d'Aérowatt atteint 58,2 millions d'euros dont 23,5 millions de dettes nettes sur les projets sans recours sur la société mère, pour des fonds propres de 25,9 millions et des aides définitivement acquises de 60,1 millions.

La hausse de l'endettement au premier semestre 2009 est liée à l'accélération du rythme d'investissement (20,8 millions contre 12,7 millons au premier semestre 2008) et à l'absence de nouvelle levée de fonds. Le ratio dette nette avec recours sur la maison mère / fonds propres et aides définitivement acquises ressort à 40%.

Comme indiqué en début d'exercice, compte tenu du contexte actuel de financement sur les marchés actions, Aérowatt travaille sur des solutions alternatives de renforcement en fonds propres dont certaines sont actuellement en cours de finalisation.

Compte tenu de ces différents projets, Aérowatt anticipe un Ebitda de l'ordre de 7 millions d'euros au titre de l'exercice 2009 contre 4,2 millions d'euros en 2008.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux collectivités

Les autorités françaises ont récemment approuvé la création d'une agence de financement des collectivités locales, à l'instar de ce qui se fait déjà dans de nombreux pays dans le monde. Grâce à cette agence, qui lancera des emprunts sur le marché obligataire au profit des régions, des départements, des agglomérations ou des villes, les collectivités espèrent diversifier leurs sources de financement. Celles ci sont, pour l'instant, très dépendantes des financements bancaires, particulièrement en provenance de Dexia et des Caisses d'Epargne. Dans le passé, les collectivités se sont déjà associées plusieurs fois pour lever des fonds sur le marché obligataire. Le dernier emprunt date de 2008, lorsque 32 collectivités ont levé 250 millions d'euros. Néanmoins, depuis ces dernières années, l'Acuf (Association des communautés urbaines de France) soutient le lancement d'un véhicule de financement qui bénéficierait de la meilleure note attribuée par les agences (notation « AAA ») et qui pourrait ainsi facilement se refinancer sur les marchés.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... RIBER
Article Suivant :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... UBISOFT

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Fonds propres   Ta  
Sociétés citées dans cette news : Dexia  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?