A SUIVRE AUJOURD'HUI... EUROGERM | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Eurogerm (ALGEM) FR0010452474


€ 16.51  +0.06%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

A SUIVRE AUJOURD'HUI... EUROGERM

Vendredi 10 Jul 2009 à 09:11

Le chiffre d'affaires annuel consolidé d'Eurogerm durant l'exercice 2008/2009 s'est établi à 51,9 millions d'euros, en progression de 20,5% par rapport à la même période en 2008. Le recul du taux de marge brute, qui passe de 45,9% au 31 mars 2008 à 41,7% au 31 mars 2009, "résulte essentiellement de l'effet mécanique de l'augmentation du prix des matières premières et de leurs répercussions partielles sur les prix de vente", a indiqué le spécialiste des ingrédients et auxiliaires technologiques au coeur de la filière Blé-Farine - Pain.

« Nous sommes satisfaits des performances réalisées par le Groupe dans un contexte de crise sans précédent. Malgré la conjoncture dégradée et les importantes difficultés rencontrées sur le marché espagnol, le Groupe a su maintenir ses positions et ainsi conserver une situation financière solide. Grâce aux investissements significatifs de structure engagés au cours de l'exercice, notamment dans l'outil de production et les programmes de R&D, Eurogerm est désormais dimensionné pour assurer la

croissance du Groupe à l'international», a déclaré le PDG Jean-Philippe Girard.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Agroalimentaire

En France, l'Association nationale des industries alimentaires (ANIA) estime que les ventes ont progressé de 5,5% en 2008, à 162,9 milliards d'euros alors même que la part du budget moyen des ménages consacrée à l'alimentation a fléchi pour atteindre 13% (contre 14% en 2007). Néanmoins cette progression reflète essentiellement le renchérissement du coût des matières premières, qui a obligé les groupes agroalimentaires à accroître leurs prix de vente. Cette politique ne leur a pas toujours permis de préserver leurs marges : l'ANIA considère que seuls 25% de l'accroissement du prix des matières premières a pu être répercuté. Sur le premier trimestre le secteur résiste mieux que les autres sur notre territoire : 323 entreprises ont été placées en redressement judiciaire ou en liquidation, un chiffre en recul de 5% par rapport aux trois premiers mois de 2008. C'est beaucoup mieux que le reste de l'économie puisque, tous secteurs confondus, ce chiffre a bondi de 21%. L'autre indicateur qui souligne la bonne résistance de ce marché concerne l'emploi. Le nombre d'emplois est resté quasi-stable en 2008 (-0,6%) contre une baisse de 2% pour tous les secteurs. L'industrie agroalimentaire est le second pourvoyeur d'emplois en France (avec 412000 salariés) derrière la sidérurgie.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Rio Tinto "surpris et inquiet "...
Article Suivant :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... VIVENDI

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Emploi   Euros   Ma  
Sociétés citées dans cette news : Eurogerm  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?