ADECCO a confirmé la révision à la baisse de son objectif de croissance | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

ADECCO a confirmé la révision à la baisse de son objectif de croissance

Mercredi 09 Jul 2008 à 08:58

Adecco n'atteindra pas son objectif de croissance de 7% à 9% du chiffre d'affaires en 2008. "Comme annoncé déjà à l'occasion des résultats trimestriels, la fourchette de 7% à 9% de croissance du chiffre d'affaires ne sera pas réalisée", a indiqué le directeur général du numéro un mondial du travail temporaire Dieter Scheiff dans un entretien accordé au bi-hebdomadaire "Finanz und Wirtschaft". Il envisage cependant de réaliser l'objectif de marge d'Ebitda de 5%, ""si l'ENVIRONNEMENT reste à son niveau actuel". Adecco a confirmé que la situation aux Etats-Unis n'était pas "idéale".

Selon Dieter Scheiff, ses principaux clients demeurent toujours optimistes. Selon lui de nouvelles perspectives de croissance se dessinent dans de nombreux pays d'Europe et au Japon où le travail à temps partiel reste encore peu développé.

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

Adecco S.A. est le leader mondial solutions en ressources humaines avec réseau de 33 000 employés et 6600 bureaux et agences répartis dans 70 pays et territoires à travers le monde.

Adecco comprend trois divisions: Adecco Staffing, Ajilon Professional et LHH Career Services. Adecco Staffing se concentre sur des solutions flexibles en matière de personnel pour les industries mondiales, notamment dans les secteurs de l'automobile, de la banque, de l'électronique, de la logistique et des télécommunications. Ajilon Professional regroupe les activités spécialisées et LHH Career Services comprend l'ensemble des services d'outplacement et de gestion de carrière. Adecco est une entreprise cotée en bourse dont le siège mondial se trouve en Suisse. Ses principaux marchés sont la France, les Etats-Unis, le Japon et l'Italie. Adecco figure dans la liste des 500 plus grandes entreprises du monde (classement Forbes).

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les points forts de la valeur

- Adecco a significativement réduit son endettement, ce qui lui permet de réaliser des opérations de croissance externe dans les segments qui lui paraissent les plus porteurs.

- Forte progression du marché outre-Rhin grâce au recentrage opéré par le groupe et à l'acquisition de l'allemand DIS et de Tuja Grpoup.

-Le groupe développe les activités plus rémunératrices que sont la gestion de carrières, le conseil en ressources humaines, le reclassement lors de plans sociaux ou encore le placement en CDD ou CDI, pour des emplois de plus en plus qualifiés. Il se développe également dans les économies à forte croissance.

Les points faibles de la valeur

- La concurrence sévit, particulièrement sur les grands comptes, et met la pression sur les marges.

- Les performances d'Adecco sont affectées par l'atonie de ses activités d'intérim généraliste en France ainsi qu'une pression tarifaire pour les prestations d'intérim généraliste auprès des grands comptes.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

- Sur le secteur d'activité du groupe Adecco, les facteurs-clés sont les tendances du PIB dans les pays industrialisés et émergents et la souplesse du marché du travail résultant de législations plus ou moins favorables.

- Depuis l'adoption de la loi Borloo de cohésion sociale qui met fin au monopole de placement de l'ANPE, tout salarié candidat, chômeur ou non, peut pousser la porte d'une entreprise de travail temporaire pour y décrocher, non seulement une mission d'intérim, mais aussi un contrat à durée déterminée ou indéterminée.

- Adecco pourrait poursuivre des opérations de croissance externe dans un contexte de consolidation du secteur. Fin 2007, le néerlandais Randstad numéro trois mondial du secteur a racheté son homologue Vedior pour 3,5 milliards d'euros, créant ainsi le numéro deux mondial du secteur avec un chiffre d'affaires d'environ 17,3 milliards d'euros.

- Concernant ses perspectives, le groupe tablait début 2008 sur une marge d'Ebitda supérieure à 5% d'ici à 2009. Il a également confirmé son objectif d'une croissance annuelle du chiffre d'affaires d'au moins 7 à 9% pour une rentabilité des capitaux investis supérieure à 25% d'ici 2009.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux entreprises

Ces derniers mois les groupes d'intérim ont été malmenés en bourse en dépit de nombreux atouts. Ils ont enregistré d'excellentes performances l'an passé : les profits des cinq plus gros acteurs du marché ont bondi de 20%. De plus, ils se sont diversifiés géographiquement de façon à réduire la part des pays matures dans leur activité. Ainsi la part des revenus de Randstad réalisée aux Etats-Unis a baissé de 23% à environ 10% entre 2002 et 2007. De même, Manpower tire 38% de ses revenus de pays à faible taux de pénétration du travail temporaire. A cette stratégie se sont ajoutées de nouvelles sources de revenus, complétant ceux de l'intérim au sens strict du terme. Les intervenants ont étendu leurs gammes de services, à travers le placement de personnel permanent. Ce mouvement a été autorisé, il y a trois ans, par la loi Borloo, qui a ouvert le marché du recrutement de personnel permanent aux sociétés d'intérim. Cette activité, qui ne constitue que 2 à 3% des ventes totales de groupes comme Adecco ou Randstad, a l'énorme avantage de générer entre 10 à 12% de leur marge brute. En dépit de tous ces éléments, les investisseurs sont méfiants sur les perspectives de ces groupes. La crise des crédits hypothécaires américains a assombri les perspectives de l'économie mondiale. Les acteurs des ressources humaines sont impactés en premier lieu car quand la conjoncture est difficile les entreprises recourent moins à l'intérim pour limiter leurs coûts.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
STERIA : contrat avec la police...
Article Suivant :
RENAULT : progression de 4,3% des...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Etats unis   Euros   Placement   Numa  
Sociétés citées dans cette news : ADECCO   Environnement   Randstad  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?