A SUIVRE AUJOURD'HUI ... PEUGEOT | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

A SUIVRE AUJOURD'HUI ... PEUGEOT

Mardi 08 Jul 2008 à 08:37

PSA Peugeot Citroên a annoncé une progression de 0,5% à 1 679 000 unités de ses ventes mondiales de véhicules au premier semestre. En prenant en compte les éléments détachés, les ventes progressent de 4,6% à 1 845 000 unités. Concernant ses perspectives, le constructeur automobile indique qu'il anticipe un ralentissement plus fort des marchés d'Europe de l'Ouest au second semestre, conduisant à une décroissance de ceux-ci de l'ordre de 4% sur l'ensemble de l'année 2008. Dans les zones de développement prioritaire, le groupe anticipe une croissance à deux chiffres des marchés sur l'année.

Enfin, PSA Peugeot Citroên précise qu'il maintient son objectif de croissance des ventes mondiales consolidées d'environ 5% pour l'année 2008.

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

PSA Peugeot Citroên est le deuxième constructeur automobile européen et le premier constructeur français devant Renault. Outre ses deux marques généralistes Peugeot et Citroên, le groupe comprend également :

- un équipementier, Faurecia, leader européen et numéro 2 mondial dans la plupart de ses métiers (sièges, échappements,…)

- Gefco, entreprise de transport et de logistique, 2ème en France dans son domaine

- des sociétés de financement fédérées par la Banque PSA Finance

- Peugeot Motocycles (scooters et cyclomoteurs de 50 à 125 cm3), 3ème constructeur européen

- Peugeot Citroên Moteurs (PCM) pour la vente de moteurs et de boîtes de vitesses à des clients extérieurs au Groupe

- Process Conception Ingénierie (PCI) pour la conception et la réalisation d'équipements industriels pour le Groupe et d'autres constructeurs mondiaux.

Attachée à son indépendance, la société est l'une des dernières où la famille fondatrice est restée aux commandes. La marque au lion emploie 211 750 personnes.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les points forts de la valeur

- Avec le plan Cap 2010, le nouveau président Christian Streiff mène une politique volontariste de réductions des coûts et des effectifs qui devrait améliorer la rentabilité du groupe .

- PSA a renoué avec la croissance en 2007. Il a profité du rebond des ventes en Europe grâce à l'impact en année pleine de la 207, qui a enregistré 521000 ventes contre 308 000 en 2006, du monospace C4 Picasso vendu à plus de 200 000 unités et des nouveaux 4x4 (4007 et C-Croser).

- Le groupe est peu exposé au marché américain et au dollar, ce qui en fait une valeur défensive.

-La tendance des consommateurs à privilégier des véhicules respectueux de l'ENVIRONNEMENT devrait aussi jouer en faveur de Peugeot.

Les points faibles de la valeur

- Environ 85% du chiffre d'affaires est réalisé en Europe de l'Ouest, qui souffre actuellement d'un ralentissement économique. Le groupe investit cependant sur les marchés d'Europe centrale, d'Amérique du Sud et en Chine, où le style européen est bien reçu.

-Peugeot n'est que le huitième constructeur mondial. Certains analystes estiment qu'il doit encore atteindre une taille critique, dans une industrie où les volumes d'achats et l'amortissement des coûts fixes sont essentiels.

- Le groupe, comme ses concurrents, souffre de la hausse du prix des matières premières.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

- Pour suivre PSA, il est bien s-r indispensable de suivre l'évolution du marché automobile, qui connaît une concurrence sévère, notamment des constructeurs asiatiques qui gagnent régulièrement des parts de marché.

- Les taux d'intérêt jouent aussi leur rôle dans l'évolution des ventes d'automobiles. Quand ils baissent, le coût du crédit pour les particuliers se bonifie, ce qui relance leur capacité d'emprunt, et donc la consommation.

- Dans une activité fortement consommatrice de main d'oeuvre, les évolutions sociales doivent être observées avec attention.

- Enfin, dans un contexte de guerre des prix, il convient de suivre la politique commerciale des différents constructeurs, notamment en matière de remises.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Automobiles - Constructeurs

Face au déclin des marchés des pays développés, ceux des pays émergents explosent. En Europe de l'Est, le marché affiche des croissances de plus de 17% en Pologne et en Roumanie. En Russie, les autorités tablent sur une progression de 30% sur l'année. Le marché local devrait même, selon les experts, dépasser celui de l'Allemagne d'ici à 2010. Les constructeurs accélèrent également leurs investissements en Chine pour bénéficier d'un marché qui devrait encore croître d'au moins 15% cette année. Dans un contexte difficile, les associations et accords de coopération entre les constructeurs se multiplient. PSA et Mitsubishi vont s'associer en Russie, et créer une société commune de production. Quant à BMW et Mercedes Benz, ils discutent coopération pour optimiser leurs achats de composants.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
PEUGEOT : hausse de 0,5% des ventes...
Article Suivant :
WENDEL : Bien armé pour résister...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Dollar   Mercedes   Mercedes benz   Peugeot   Citroa  
Sociétés citées dans cette news : Faurecia   Peugeot   Renault   Environnement   MITSUBISHI  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?