A SUIVRE AUJOURD'HUI... NEXITY | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

A SUIVRE AUJOURD'HUI... NEXITY

Mardi 08 Jul 2008 à 08:05

Nexity a annoncé hier que sa filiale Saggel avait décroché deux contrats dans le domaine des bureaux et actifs commerciaux, renforçant ainsi sa position sur le marché spécialisé de la gestion d'actifs immobiliers détenus dans le cadre d'OPCI. CAPNEXI OPCI, détenu à 60% par le fonds Captiva Capital Partners III et à 40% par Nexity, a confié à Saggel la gestion d'un ensemble de trois immeubles de bureaux de près de 17 000 m2 utiles. Le groupe Bayer, actuel propriétaire, restera locataire de 40% des surfaces à l'issue du processus de sala and lease back partiel.

Opportunité Placement Ciloger a par ailleurs confié à Saggel la gestion de sept restaurants Léon de Bruxelles. Répartis sur l'ensemble du territoire national, ces actifs commerciaux représentent une surface totale de 6 300 m2.

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

Leader Français de la promotion immobilière (Logement, Entreprise et Services), Nexity est présent sur l'ensemble du territoire national à travers ses filiales (Foncier Conseil, George V, Geprim, Nexity Services, Saggel, Nexity Entreprises ...). Le pôle logement, qui représente plus de 75 % de l'activité, conjugue les activités de promoteur et de lotisseur. Spécialiste des immeubles de grande hauteur, des immeubles neufs et des réhabilitations lourdes, Nexity Entreprises intervient dans les quartiers d'affaires en Ile de France et en régions. Enfin, Nexity Services a pour vocation d'accompagner l'actif immobilier dans son évaluation, son acquisition, sa gestion quotidienne, mais aussi sa restructuration ou sa cession.

Le groupe est en plein rapprochement avec les Caisses d'Epargne. La CNCE a apporté à Nexity environ 25% du Crédit Foncier (qui reste affilié à sa maison mère), 100% de GCE Immobilier et plus de 33% d'Eurosic. En contrepartie, la CNCE est rémunérée en nouveaux titres émis par Nexity, correspondant à une participation d'environ 39,9%. L'Ecureuil est ainsi devenu l'actionnaire de référence de Nexity, pôle immobilier du Groupe Caisse d'Epargne, mais qui garde une autonomie propre à assurer son développement auprès de ses clients et d'autres acteurs bancaires.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les forces de la valeur

- La structure intégrée du promoteur est un atout dans un cadre de ralentissement du secteur immobilier.

- Le leader français du secteur délivre des marges supérieures à ses compétiteurs directs.

- Pour 2008, Nexity prévoit d'enregistrer une progression de ses parts de marché pour atteindre un niveau d'au moins 9% du marché de la promotion privée. Dans le tertiaire, les prévisions demeurent favorables, après deux années 2006 et 2007 remarquables. Le groupe prévoit d'enregistrer des prises de commandes tertiaires à un niveau au moins égal à celui de 2007.

- Nexity a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 29% (+17% à périmètre constant) en 2007, à 2,394 milliards d'euros. Selon le groupe, les indicateurs d'activité traduisent une progression sensible par rapport à 2006, en particulier dans les pôles Tertiaire et Services

Les faiblesses de la valeur

- Nexity a connu une légère érosion de ses marges.

- Certains analystes estiment que le groupe se disperse sur de multiples opportunités sans avoir véritablement tranché sur la stratégie en vue d'années moins fastes.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

- Premier opérateur français de logements privés, Nexity est bien s-r fortement exposé à la santé du marché immobilier d'habitation. Dans cette optique, on suivra notamment l'évolution des prix des terrains à bâtir, des prix au mètre carré et l'évolution des taux d'intérêt. La vitesse de commercialisation des logements et les stocks sont également à surveiller.

- A surveiller également les éventuelles limitations du dispositif d'amortissement fiscal dit Robien.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Immobilier

Entre début et mi-juin 2008, les cours de bourse des groupes de promotion immobilière, déjà mises à mal en 2007, ont été bien malmenés. Le cours de Nexity a chuté de 26% tandis que celui du groupe Les Nouveaux Constructeurs a baissé de 33%. Selon les experts, les mauvaises perspectives d'activité dans le secteur de la promotion et les incertitudes sur les prix seraient les principales causes de ces chutes boursières. Il est vrai que les ventes de logements neufs ont dégringolé de 27,9% en France, au premier trimestre, du fait de la baisse du moral des ménages et du durcissement des conditions de crédit. Au mois de mai, les prix des logements anciens ont reculé de 1,3% sur notre territoire. De plus, les délais d'écoulement des logements en construction sont passés de 9 à 12 mois. Par conséquent, les promoteurs commencent à diminuer le nombre de projets de logements : les 80084 mises en chantier entre février et avril, représentent une baisse de 18,8% par rapport à la même période de l'an dernier. Les résultats de Kaufman et Broad, l'un des principaux promoteurs en France, soulignent bien ce ralentissement avec une chute de 71,3% de son bénéfice sur la première moitié de son exercice 2008 (clos fin mai) à 11,7 millions d'euros.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... VALLOUREC
Article Suivant :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... ORPEA

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Caisse d epargne   Cours de bourse   Euros   Immobilier   Logement   Placement   Nexity   Saggel   Opci   Confia  
Sociétés citées dans cette news : Eurosic   Kaufman et Broad   Les Nouveaux Constructeurs   Nexity  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?