Les grands patrons réunis à la Baule veulent un pouvoir européen plus fort | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Les grands patrons réunis à la Baule veulent un pouvoir européen plus fort

Vendredi 04 Jun 2010 à 12:55

Les grands patrons réunis pour la huitième conférence mondiale sur les investissements (WIC) ont appelé jeudi soir à un pouvoir européen plus fort, dans une liste de recommandations destinée au président de l'Union européenne (UE) Herman Van Rompuy.

"Nous avons besoin d'une gouvernance forte et transparente avec une mission claire", déclare une des 18 recommandations rédigées au terme de deux jours de discussions à La Baule (Loire-Atlantique).

Ce que l'Europe affronte aujourd'hui "n'est pas une crise financière mais une crise de leadership", a insisté Ben Verwaayen, le DG d'Alcatel-Lucent, au cours des débats. Face à la crise, "les solutions devraient être européennes et non nationales", a commenté Stephan Kuhn, du cabinet d'audit Ernst and Young. Il faut "accélérer le processus de décision", souligne une autre résolution.

Avant tout, "il faut trouver une solution entre la France et l'Allemagne", a insisté Philippe Varin, de Peugeot PSA.

"Il y a une nouvelle Europe depuis le 9 mai - jour de l'adoption du plan de sauvetage de l'UE pour les pays de la zone euro en difficulté -, cette Europe qui a géré la crise doit rester un partenaire crédible", a souligné la députée européenne Anna Maria Corazza Bildt au nom d'un des groupes de travail.

A l'ouverture des débats, mercredi soir, le président de l'UE avait insisté sur la nécessité d'une plus grande discipline budgétaire en préconisant de renforcer le pacte de stabilité européen.

"Il est clair que nous ne pouvons pas dépenser plus que ce que nous gagnons", a commenté Philippe Varin, en écho à d'autres grands patrons qui appellent à des "réformes structurelles".

Enfin, la conférence a insisté sur la nécessité d'investir dans la formation et l'éducation, "un des atouts énormes de l'Europe", comme l'a dit Philippe Carli, président de Siemens France Holding.

"La résurrection de l'Europe passe par l'innovation, ça commence avec l'éducation et nous devons faire en sorte que tous les pays en Europe se concentrent sur l'éducation", a insisté Francis Bailly, le vice-président de General Electrics (GE). Les autres recommandations portent sur la flexibilité, la mobilité, la cohésion des systèmes de santé ou le soutien aux technologies propres.

La 8e conférence de la Baule, consacrée à l'attractivité de l'Europe pour les investisseurs internationaux réunit jusqu'à vendredi midi quelque 500 dirigeants économiques et politiques.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Marée noire: la Maison Blanche...
Article Suivant :
Que les Bleus brillent ou non au...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Crise   Crise financiere   Dirigeants   Euro   Zone euro   Patrons   Baule   Varin  
Sociétés citées dans cette news : Siemens   Peugeot   Alcatel Lucent  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?