Actions des ONG Oxfam et One à Paris avant le G20 à Cannes | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Actions des ONG Oxfam et One à Paris avant le G20 à Cannes

Mardi 01 Nov 2011 à 07:40

Le sommet du G20 à Cannes ne doit pas être seulement "un film" au "scénario" bien huilé mais donner l'occasion de décisions "concrètes", a appelé l'ONG Oxfam lundi à Paris lors d'une "répétition générale" de la montée des marches du Palais des festivals par de faux dirigeants.

Huit militants en tenue de gala, affublés de gros masques à l'effigie de chefs d'Etats et Premiers ministres de pays membres du G20, se sont rassemblés autour d'un faux Nicolas Sarkozy sur un tapis rouge déroulé sur les marches du Petit Palais (VIIIe).

Le président français, veste à paillettes rouge et pantalon blanc, a tour à tour posé avec un Barack Obama en smoking et une Angela Merkel en robe de soirée, devant une banderole proclamant : "Le G20: c'est pas du cinéma".

"Il s'agit de dire que le G20 ne sera pas jugé à la qualité de son scénario. Ce qui compte, ce n'est pas le film projeté au monde entier, mais la réalité des actions concrètes" qui peuvent y être décidées, a expliqué à l'AFP Luc Lamprière, directeur général d'Oxfam France.

Les dirigeants du G20 doivent, selon l'ONG, agir sur deux terrains principaux : la lutte contre la volatilité des prix agricoles et la taxation des transactions financières.

Rappelant que "des prises de position fortes ont été tenues à Londres (en 2009, ndlr) sur la lutte contre les paradis fiscaux", Luc Lamprière a noté que les pays membres du G20 "semblent depuis avoir laissé tomber le sujet, pourtant loin d'être réglé".

Selon lui, si les transactions financières étaient taxées, la somme récoltée en une seule minute permettrait de "vacciner 1,5 million d'enfants contre la méningite".

"Un milliard de personnes souffrent de la faim et sont impactées directement par l'augmentation des prix agricoles", a-t-il aussi souligné.

L'ONG One, co-fondée par le chanteur Bono, a projeté sur la façade de l'Hôtel de Ville (IVe) un film réclamant que soit mis fin à la famine qui frappe la Corne de l'Afrique, la pire de ces 60 dernières années.

Dans ce spot intitulé "Putain de famine : l'obscénité n'est pas là où l'on croit", les acteurs Vincent Cassel et Frédéric Diefenthal, la chanteuse Annie Lennox ou le photographe Yann Arthus-Bertrand se succèdent pour rappeler que "30.000 enfants sont morts de faim en trois mois". "Nous savons arrêter ça (...) La sécheresse est un phénomène naturel; la famine est fabriquée par l'homme", clament-ils.

Pour le directeur d'One France Guillaume Grosso, "l'agriculture doit être un des sujets principaux du G20 malgré la crise. La situation dans la Corne de l'Afrique empire. C'est inadmissible au XXIème siècle".

L'ONG a par ailleurs annoncé avoir recueilli 380.000 signatures sur une pétition en ligne (one.org) lancée il y a un mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Dette grecque: Papandréou sort...
Article Suivant :
La Russie espère décrocher son...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Barack obama   Crise   Dirigeants   G20   Nicolas sarkozy   Sarkozy   Oxfam   Faim   Famine   Afrique  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?