Les tickets restaurants ne payent plus les courses dès le 1er mars | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Les tickets restaurants ne payent plus les courses dès le 1er mars

Vendredi 22 Jan 2010 à 17:47
Les tickets restaurants ne payent plus les courses dès le 1er mars

Les grandes et moyennes surfaces se sont engagées à ne plus accepter les Tickets restaurants et les Chèques déjeuner à partir du 1er mars, afin de respecter la réglementation. Jusqu’à présent, chaque magasin appliquait ses propres règles : certains acceptaient que les clients règlent leurs courses avec des tickets restaurants, quel que soit le montant du chariot.

Cependant, le code du travail encadre strictement l’utilisation de ces tickets restaurants. Le ticket ne peut servir que pour consommer un repas ou pour acheter des « préparations alimentaires ». Le détenteur des tickets ne peut pas en utiliser plus de deux à la fois. Enfin, le commerçant n’a pas le droit de rendre la monnaie sur le ticket restaurant.

La Commission nationale des titres-restaurants (CNTR), instance qui gère ce système, a insisté pour que les grands distributeurs signent une charte le 12 février 2009, pour faire face à ces dérives. Dans cette charte, les grands distributeurs s’engagent à respecter les règles établies.

La charte fixe entre autres les six catégories de produits qui peuvent être achetés avec des tickets restaurants : sandwiches, plats cuisinés frais, surgelés ou en conserve, salades préparées et salades composées.

Certains consommateurs font la grise mine, car ils étaient habitués à pouvoir acheter tout type de produits dans leurs moyennes et grandes surfaces en payant avec des tickets restaurants. A partir du 1er mars, ils ne pourront acheter que des sandwiches ou les plats évoqués ci-dessus. Pour répondre à ce problème, le Parlement avait intégré dans la loi du 21 juillet 2009 portant sur la réforme de l’hôpital la possibilité d’utiliser des tickets restaurants chez des vendeurs de fruits et légumes. Aujourd’hui, il n’est pas possible d’acheter un fruit ou un légume avec des tickets-restaurants, le décret d’application n’ayant pas été publié.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
USA: la banque centrale s'apprête à...
Article Suivant :
Les ventes de Noël sur internet en...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 
Réactions à cet Article :

Cahuete27 - Mercredi 10 Mars 2010 à 14:29

DEGOUTEE

Le seul moyen que j'avais de ramener de la viande et autres produits frais à la maison pour nourrir ma famille était les tickets restaurants..... Nous travaillons tous les deux mon maris et moi et nous avons pourtant du mal à nous en sortir car aucune aide pour nous pauvres travailleurs. Ce qui fait que notre budget courses est très maigre une fois les factures et autres taxes payées!
Nous n'avons droit à rien ni par l'état ni par nos employeurs à part les TR que va-t-on nous enlever après????
Sarko accroches-toi à ton siège car il va devenir éjectable!

Signaler

Feline - Mercredi 03 Mars 2010 à 09:56

c'est moche

ça touchent encore les plus pauvres!c'est pourri je trouve de nous faire ça;on verra bien au prochaine élections!scandaleux!!!

Signaler

Mimiline67 - Vendredi 26 Février 2010 à 16:12

equilibre alimentaire

Dans notre entreprise, nosu avons la chance d'avoir une cuisine qui nous permet de préparer nos plats équilibrés et sains. A partir de lundi nous ne mangerons plus que des sandwichs et plats cuisinés : peut-être la France manque-t-elle de "mal-bouffeurs"????

Signaler


Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Tickets   Ra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?